Heinrich Linck

Heinrich Linck (né à Dantzig en 1638 et mort à Leipzig en 1717) est un pharmacien et collectionneur allemand, fondateur du cabinet de curiosités de la famille Linck à Leipzig.

Heinrich Linck
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Éléments biographiquesModifier

 
La pharmacie Au Lion d'or, vers 1710

Fils d'un pharmacien de Danzing, il devient préparateur à la pharmacie Au Lion d'or à Leipzig en 1669, puis gérant en 1681, et acquiert l'officine en 1686. L’herbarium vivum constitué au cours de ses études de médecine est sans doute à la base du cabinet d'histoire naturelle et de curiosités qu'il rassemble dès 1670. La découverte inopinée, en 1694, d'un trésor de 6 000 pièces d'or, une couronne en or et un masque doré, parmi des matières premières destinées à la pharmacie, enrichit sa collection d'œuvres d'art. En 1710, il remet son commerce à ses deux fils, Johann Heinrich et Christian Heinrich[1].

C'est à Heinrich Linck que l'on doit la plus ancienne collection d'échantillons de bois connue[2].

Ses collections ont été considérablement accrues par son fils Johann Heinrich Linck l'Ancien ; son petit-fils Johann Heinrich Linck le Jeune continua l'œuvre de ses prédécesseurs et en dressa le catalogue[3]. À la suite de la mort de ce dernier sans héritier, le cabinet de curiosités de la famille Linck a été vendu à Othon-Victor Ier de Schönbourg-Waldenbourg en 1840 et transféré en 1844 dans le Musée et cabinet d'histoire naturelle de Waldenburg (de), en Saxe, spécialement construit à cet effet.

Notes et référencesModifier

  1. Sächsische Biografie
  2. (nl) Tjerk Miedema, « De eerste houtverzameling uit 1670 : Het houtkabinet van Linck », dans Luc Knapen et Leo Denis, Hout in boeken, houten boeken en de fraaye konst van houtdraayen, Leuven, Maurits Sabbebibliotheek, coll. « Documenta Libraria » (no XXXV), 2008, p. 201-203
  3. (de) Johann Heinrich Linck d.J., Index Musaei Linckiani, oder kurzes systematisches Verzeichniß der vornehmsten Stücke der Linckischen Naturaliensammlung zu Leipzig, Leipzig, 1783-1787, 3 Bde. (lire en ligne)

BibliographieModifier

  • (de) Alfred Seifert, Die Apotheker-Familie Linck in Leipzig und ihr Naturalien-und Kunstkabinett (1670-1840), Berlin, Gesellschaft für Geschichte der Pharmazie, [1935], 76 p.
  • R.B., « Le Musée d'histoire naturelle de la famille des apothicaires Linck à Leipzig (1670-1840) », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 23, no 90,‎ , p. 96-97 (lire en ligne)
  • (de) Veit Hammer, « Linck, Heinrich, Apotheker, Sammler », sur Sächsische Biografie, Institut für Sächsische Geschichte und Volkskunde,

Liens externesModifier