Ouvrir le menu principal

Hector Laferté

personnalité politique canadienne

Hector Laferté
Illustration.
Fonctions
Orateur du Conseil législatif du Québec

(5 ans, 11 mois et 17 jours)
Prédécesseur Jean-Louis Baribeau
Successeur Jean-Louis Baribeau

(4 ans, 11 mois et 14 jours)
Prédécesseur Alphonse Raymond
Successeur Alphonse Raymond

(2 ans, 2 mois et 5 jours)
Prédécesseur Jacob Nicol
Successeur Alphonse Raymond
Conseiller législatif de Stadacona

(34 ans, 5 mois et 4 jours)
Prédécesseur William Gerard Power
Successeur Poste aboli
Orateur de l'Assemblée législative du Québec

(1 an, 3 mois et 14 jours)
Prédécesseur Joseph-Napoléon Francœur
Successeur Télesphore-Damien Bouchard
Député de Drummond

(18 ans, 2 mois et 3 jours)
Prédécesseur Louis-Jules Allard
Successeur Arthur Rajotte
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Germain-de-Grantham (Canada)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Québec (Canada)
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université Laval
Profession Avocat

Hector Laferté, né le à Saint-Germain-de-Grantham et mort le à Québec, est un homme politique québécois. Il fut l'avant-dernier orateur du Conseil législatif du Québec.

BiographieModifier

Études et carrièreModifier

Il fait ses études au collège de Nicolet puis poursuit des études universitaires en droit à l'Université Laval. Il est admis Barreau du Québec le . Il exerce sa profession d'avocat à Québec, où il collabore entre autres avec Louis Saint-Laurent, Philippe-Auguste Choquette et Ernest Lapointe. Ses fonctions l'amènent à travailler comme conseiller juridique auprès de syndicats, notamment ceux des travailleurs de l'industrie de la chaussure à Québec. Il sera aussi conseiller juridique et vice-président de l'Association du tourisme franco-américain de la Nouvelle-Angleterre au Québec.

Son implication en politique débute véritablement avec la fondation de l'Association de la Jeunesse libérale, dont il devient le premier président. Il est également conseiller juridique pour la Fédération des clubs libéraux, dont il devient président 1924. Il exerce la fonction de secrétaire du ministre de l'Agriculture de 1906 à 1909. Il est élu député de Drummond à l'Assemblée législative du Québec lors de l'élection de 1916. Il est réélu aux élections de élection de 1919, élection de 1923, élection de 1927 et élection de 1931. Pendant ces mandats, il est orateur suppléant de l'Assemblée du au puis orateur du au . Il est ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries du au puis ministre de la Colonisation, de la Chasse et des Pêcheries du au , date à laquelle il remet sa démission. Il est alors nommé conseiller législatif de Stadacona. Au sein du Conseil législatif, il occupe le poste d'orateur pendant trois périodes : 1934 à 1936, 1940 à 1944 et 1960 à 1966. Il quitte la vie politique avec l'abolition du Conseil le .

Il décède à Québec le à l'âge de 85 ans. Il est inhumé le à Drummondville, dans le cimetière de la paroisse Saint-Frédéric.

Vie privéeModifier

Il avait épousé à Saint-Césaire, le 28 juin 1911, Irène Sénécal, fille de Simon Sénécal, un courtier en immeubles, et d'Elphégina Nadeau. Ils n'ont pas eu d'enfant.

HonneursModifier

Deux rues sont nommés en son honneur, une se situant à Québec et l'autre à Beauharnois.

Voir aussiModifier