Hasyim Asy'ari

Hadratusy Syaikh KH. Hasyim Asy'ari ( – ) est un ouléma indonésien, fondateur de Nahdlatul Ulama.

Hasyim Asy'ari
Hasyim Asy'ari.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
Religion
Maître
Muhammad Kholil al-Bangkalani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

BiographieModifier

Hasyim Asy'ari est né Muhammad Hasyim à Gedang (Kabupaten de Jombang) le . Ses parents sont Asy'ari et Halimah. Son grand-père, Kiai Usman, est le fondateur de Pesantren Gedang et son arrière-grand-père le fondateur de Pesantren Tambakberas. Il est le troisième enfant d'une fratrie de dix[1].

A vingt ans, il se marie avec Khadijah, fille du leader de Pesantren Siwalan Panji. Un an plus tard, il va à La Mecque. Après sept mois, sa femme meurt ainsi que son fils Abdullah deux mois plus tard[2].

En 1899, il fonde Pesantren Tebuireng, qui deviendra plus tard le plus grand pesantren de Java du début du XXe siècle. Le pesantren devient aussi le centre de la réforme de l'enseignement islamique traditionnel[3].

Le , il fonde avec d'autres leaders islamiques traditionnels Nahdlatul Ulama. Pendant l'occupation japonaise, il est arrêté. Il est relâché plusieurs mois plus tard et est placé à la tête des affaires religieuses[3].

Il meurt le d'hypertension après avoir entendu que les troupes hollandaises étaient sur le point de gagner une bataille à Malang[4].

Vie privéeModifier

Il se marie sept fois, chaque fois avec des filles d'ulama. Quatre de ses femmes sont Khadijah, Nafisah, Nafiqah et Masrurah. Son fils Wahid Hasyim devient plus tard ministre des affaires religieuses[5] et son petit-fils Abdurrahman Wahid devient Président d'Indonésie.

RéférencesModifier

  1. Khuluq 2008, p. 16–18
  2. Khuluq 2008, p. 19–20
  3. a et b « Ulama Pembaharu Pesantren »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), tokohindonesia.com (consulté le 22 octobre 2011)
  4. Khuluq 2008, p. 25
  5. Khuluq 2008, p. 20–21

BibliographieModifier