Ouvrir le menu principal
Hasnat Khan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Hasnat Ahmad Khan
Nationalité
Britannique
Domicile
Formation
Imperial College School of Medicine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Diana Spencer (1995-1997)
Hadia Sher Ali (2006–2008)
Autres informations
Religion

Hasnat Ahmad Khan, (arabe : حسنات احمد خان; né le ) est un sujet britannique d'origine pakistanaise et un chirurgien cardio-thoracique. Il est principalement connu pour avoir eu une relation amoureuse avec la princesse Diana de 1995 à 1997.

Enfance et éducationModifier

Hasnat Khan est né le 1er avril 1958 à Jhelum, ville de la province pakistanaise du Punjab[1],[2],[3]. Il est l'aîné d'une fratrie de 4 enfants. Son père, Rashid Khan, diplômé de la London School of Economics, dirigeait une verrerie. Hasnat Khan est un lointain cousin d'Imran Khan[4].

CarrièreModifier

Jusqu'en 1991, il a travaillé à Sydney, en Australie, puis a commencé à travailler à Londres[5],[6]. Il a ensuite travaillé au Royal Brompton Hospital de Londres, de 1995 à 1996, puis au London Chest Hospital. En 2000, il a travaillé à l'hôpital de St Bart et a ensuite servi à Harefield Hospital. En novembre 2007, il a démissionné de son poste et a dirigé un hôpital cardiologique en Malaisie[7]. En août 2013, Khan travaille en tant que chirurgien-consultant cardiothoracique au Basildon University Hospital[8].

Vie privéeModifier

Relation avec Diana, princesse de GallesModifier

Hasnat Khan a entretenu une relation de 2 ans avec Diana, princesse de Galles, qui l'aurait décrit comme « M. Merveilleux »[9],[10],[11],[12] En mai 1996, Diana a rencontré la famillle d'Hasnat dans la ville de Lahore[13],[14]. Selon le majordome de Diana, Paul Burrell, la princesse et le Dr Khan mirent fin à leur relation en juin 1997[15],[16].

Les amis de Diana ont décrit Hasnat comme "l'amour de sa vie" et évoqué sa détresse quand leur relation a pris fin[17]. Hasnat Khan a assisté aux funérailles de Diana à l'Abbaye de Westminster, en septembre 1997[18].

Le chirurgien cardiaque a dit à la police en 2004 qu'il doutait qu'elle eut été enceinte quand elle trouva la mort, car elle prenait toujours ses pilules contraceptives[19]. En mars 2008, il a déclaré au juge Scott Baker, lors de l'enquête sur la mort de Diana, que leur relation avait commencé à la fin de l'été de 1995, et que s'ils avaient parlé de se marier, il se doutait que l'inévitable attention des médias serait "un enfer". Il a également dit être persuadé que l'accident de voiture qui a causé la mort de Diana n'était qu'un tragique accident[20].

MariageModifier

Hasnat Khan fait un mariage arrangé en mai 2006 avec Hadia Sher Ali au Pakistan[21],[22]. Hadia Ali est une aristocrate pakistanaise, descendante de l'ancienne famille royale d'Afghanistan[23]. En juillet 2008, ils ont déposé une demande de divorce au conseil local d'arbitrage d'Islamabad.

Dans les médiasModifier

La relation entre Hasnat Khan et la princesse Diana est dépeinte dans le film Diana (2013), réalisé par Oliver Hirschbiegel et basé sur le livre de Kate Snell Diana: Son Dernier Amour (2001)[24]. Hasnat Khan est représenté par Naveen Andrews, tandis que Diana est jouée par Naomi Watts.

RéférencesModifier

  1. (en) Tina Brown, « Diana's Final Heartbreak », Vanity Fair,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  2. Luchina Fishe, « Report: Princess Di Wanted to Marry Again », ABC News, sur ABC News, (consulté le 31 juillet 2013)
  3. Timur Moon, « "Di’s doctor finds a doctor in Lahore" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 2 septembre 2017), The Telegraph, Calcutta, 19 May 2003, Retrieved 25 August 2008.
  4. « The Grandmother Prince George Never Knew: Revisiting Diana and the True Love of Her Life », Vanity Fair,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juillet 2013)
  5. Terry O'Hanlon, « Diana's secret dinner dates with dishy doc; Candlelit four-hour meal for two », Sunday Mirror,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Simon Davis, « Diana's 'great love' Hasnat Khan speaks out », News,‎ (lire en ligne)
  7. Amit Roy, « Diana doctor’s marriage on the rocks », The Telegraph Calcutta,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Andrew Pulver, « Princess Diana film 'got it completely wrong' says former lover Hasnat Khan », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Princess Diana's 'Mr Wonderful' Hasnat Khan Still Haunted by her Death », Sky News,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Claire Truscott, « Background to Dr Hasnat Khan and Diana, Princess of Wales », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  11. (en-US) Christy Khoshaba, « Princess Diana: Mag details 'secret romance' with Pakistani doctor », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  12. (en) « Princess Diana's ex-lover Hasnat Khan to give evidence », Herald Sun, Victoria, Australia,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Alison Philipson, « Princess Diana was 'madly in love' with heart surgeon Hasnat Khan », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Imran and Jemima Khan Welcomed Princess Diana In Pakistan », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Hasnat Khan Tells Diana Inquest They Enjoyed "Normal" Sex Life, Says She Ended Affair », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  16. (en-GB) Gordon Rayner, « Diana 'planned secret wedding to Hasnat Khan' », Telegraph, London,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Massoud Ansari, « Dr Hasnat Khan: Princess Diana and me », Sunday Telegraph, London,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Liz Hunt, « Was Hasnat Khan a victim of Diana after all? », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  19. (en) AP, « Inquest jury hears statement from Princess Diana boyfriend Hasnat Khan », NY Daily News, London,‎ (lire en ligne)
  20. "Diana jury told of surgeon affair", BBC News, 3 March 2008, Retrieved 25 August 2008.
  21. Dean Rousewell, "Diana Doc Weds his New Love" The People, London, 14 May 2006, Retrieved 25 August 2008.
  22. PTI, « Princes Diana's former lover Hasnat Khan's marriage ends », dna,‎ (lire en ligne)
  23. "Diana's lover divorces wife", Times of India, 20 July 2008, Retrieved 25 August 2008.
  24. (en) Peter Bradshaw, « Film highlights of autumn 2013: from Diana to The Selfish Giant », The Guardian,‎ (lire en ligne)