Ouvrir le menu principal

Hartapu est un prince hittite du Nouvel Empire hittite tardif qui régna, pense-t-on, sur Tarhuntassa au début du xiie siècle av. J.-C.

VieModifier

Hartapu est connu par des inscriptions à Karadag, Kizildag près de Karaman et Burunkaya près de Aksaray.

Il se prétendait le fils de Mursili iii qui régna sur le Nouvel l'Empire hittite de 1272 à 1267 av. J.-C. On suppose qu'il fut le successeur de son oncle Kurunta sur le trône de Tarhuntassa[1].

Il portait, comme Kurunta, la titulature de Grand Roi et Héros pour manifester ses prétentions sur le trône de l'Empire hittite qu'avaient usurpé Hattusili iii et ses descendants[2]. Kuzi-Tessub, dont il était le contemporain, portait également ce titre depuis le chute du Nouvel Empire hittite et que s'était achevée la supprématie de Hattusa.

Il a pu avoir pour successeurs au viiie siècle av. J.-C. Tuwati de Tabal et son fils Wasusarma.

LignageModifier

L'arbre généalogique ci-dessous est une reconstruction possible, parmi d'autres, du lignage de la famille royale de l'empire hittite. La nomenclature des souverains, les liens de parenté demeurent obscurs par de nombreux aspects[3],[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. (de) John David Hawkins, « Die Erben des Großreichs I. Die Geschichte der späthethitischen Kleinkönigreiche Anatoliens und Syriens im Überblick (ca. 1180–700 v. Chr.) », dans Die Hethiter und ihr Reich. Das Volk der 1000 Götter, Berlin, Ausstellungskatalog der Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland, , p. 57
  2. (en) Trevor Bryce, The World of the Neo-Hittite Kingdom : A Political and Military History, Oxford, Oxford University Press, , p. 22
  3. (en) Trevor Bryce, The Kingdom of the Hittites, Oxford (Grande-Bretagne), Clarendon Press, .
  4. (en) Trevor Bryce, The World of the Neo-Hittite Kingdoms, Oxford (Grande-Bretagne), Oxford University Press, .
  5. Étant donné l'incertitude des connaissances actuelles, on ne s'étonnera pas des désaccords entre cet arbre généalogique et les notices détaillées des rois.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Trevor Bryce, The World of the Neo-Hittite Kingdoms : A Political and Military History, Oxford/New York, Oxford University Press, , 284 p. (ISBN 9780199218721)
  • (en) J. D. Hawkins, « The End of the Bronze Age in Anatolia. New light from recent discoveries. », dans Altan Çilingiroǧlu et D. H. French, Anatolian Iron Ages, Ankara, British Institute of Archaeology at Ankara Monograph, , pp. 91-94