Ouvrir le menu principal
Harris Memel-Fotê
Naissance
Mopoyem (Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire)
Décès (à 78 ans)
Abidjan
Nationalité Ivoirienne
Domaines Anthropologie
Diplôme Thèse de doctorat
Renommé pour Thèse sur L'esclavage dans les sociétés lignagères de la forêt ivoirienne, XVIIe – XXe siècle
Distinctions Commandeur de l'ordre du Mérite de l'Éducation nationale
Officier de l'ordre du Mérite culturel

Harris Memel-Fotê, (né le à Mopoyem, village de la sous-préfecture de Dabou au sud de la Côte d'Ivoire, mort le à Abidjan), est un anthropologue ivoirien.

BiographieModifier

Maître-assistant puis professeur à l'université de Côte d'Ivoire, il est connu pour une thèse monumentale sur L'esclavage dans les sociétés lignagères de la forêt ivoirienne, XVIIe – XXe siècle, publiée seulement en 2007[1]. Il a été l'un des membres fondateurs de l'Institut d'ethno-sociologie d'Abidjan[2]. Ancien directeur d'études associé à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris (EHESS), titulaire de la chaire internationale au Collège de France en 1995-1996[3], membre de l'Académie universelle des cultures depuis 1992, Harris Memel-Fotê est à la base de la création de l'Académie des sciences, des arts, des cultures d'Afrique et des diasporas africaines (ASCAD). Sur le plan politique il est connu comme une figure emblématique et un mentor du Front populaire ivoirien (FPI)[4]. Harris Memel-Fotê meurt le 11 mai 2008[5].

Distinctions et décorationsModifier

ŒuvresModifier

  • Harris Memel-Fotê, L'esclavage dans les sociétés lignagères de la forêt ivoirienne : (XVIIe – XXe siècle), Éditions du CERAP et IRD, , 1010 p. (lire en ligne)
  • Harris Memel-Fotê, Le système politique de Lodjoukrou : une société lignagère à classes d'âge (Côte-d'Ivoire), Présence africaine, , 479 p. (lire en ligne)

BibliographieModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier