Hans Adam von Schöning

militaire allemand
Hans Adam von Schöning
Arolsen Klebeband 01 419.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activité
Père
Hans Adam von Schöning (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Marianne von Schapelow (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Johann Ludwig von Schöning (d)
Dorothea Henriette von Schöning (d)
Sophia Wilhelmina von Schöning (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire

Hans Adam von Schoening (né le à Tamsel près de Küstrin et mort le à Dresde) est un maréchal de campagne brandebourgeois et saxon.

BiographieModifier

Il est issu de la famille noble de Poméranie von Schöning (de) et est le fils de Hans Adam von Schöning (mort en 1665) et de sa femme Marianne von Schapelow (de) (morte en 1664).

Après des études à Wittemberg et à Strasbourg de 1657 à 1660, Schöning, après avoir passé cinq ans à voyager en Europe occidentale et méridionale, entre au service du Grand Électeur de Brandebourg en 1665 comme conseiller de légation, puis comme officier. Il se distingue dans la guerre contre la Suède de 1675 à 1679, en particulier dans la conquête de Stettin, Rügen et Stralsund et dans la chasse à travers la lagune de Courlande (de), d'où il poursuit les Suédois jusqu'aux portes de Riga après la bataille de Telschi (de), à tel point qu'il devient major-général dès 1677 et en 1684 lieutenant-général, gouverneur de Berlin et colonel des Gardes du Corps. En 1685, il est nommé véritable conseiller privé d'État et de guerre. Sa retraite prématurée lors de la chasse sur la lagune de Courlande le provoque une polémique dans le corps des officiers prussiens, mais reste sans conséquences du fait de ses autres réalisations. Jusqu'au XVIIIe siècle, cependant, la moquerie de la manœuvre de Schönsen (de) persiste dans le corps des officiers prussiens.

Il commande les troupes auxiliaires de 8 000 hommes que l'électeur envoie à l'aide de l'empereur contre les Turcs et participe à la prise d'assaut d'Ofen (l'actuelle Budapest) en 1686. Il ramène deux femmes ottomanes capturées des campagnes contre les Turcs, qu'il offre en cadeau aux nobles prussiens.

En 1688-1689, il dirige les troupes brandebourgeoises contre les Français sur le Bas-Rhin en tant que lieutenant maréchal au début de la guerre de la Ligue d'Augsbourg. Le , il remporte la bataille d'Uerdingen (de). Révoqué de son commandement au camp de Bonn en à la suite d'un différend avec le général von Barfus (de), il est libéré du service militaire brandebourgeois en 1690. Il entre ensuite au service de l'électorat de Saxe et est nommé en 1691 par l'électeur Jean-Georges III de Saxe. Nommé maréchal et conseiller de guerre. En 1692, il est arrêté lors d'un séjour thermal à Teplitz sur ordre de l'empereur et conduit au Spielberg, car on l'accuse de négociations traîtres avec les Français.. Il ne sera libéré qu'en 1694. Sa santé est tellement affaiblie par l'emprisonnement qu'il ne peut exercer que brièvement la fonction de chef du corps des corps des cadets nobles à Dresde, où il décède à l'âge de 55 ans.

 
Double épitaphe pour Hans Adam von Schöning et sa femme dans l'église de Tamsel

Il trouve sa dernière demeure dans l'église du village de Tamsel, où une double épitaphe avec sa femme, œuvre du sculpteur saxon George Heermann (de), est érigée en son honneur. Tout comme la magnifique tombe de son troisième fils et héritier, Johann Ludwig, elle a traversé les époques et fait aujourd'hui partie des curiosités de la ville.

Dans le "Türkenkriegsviertel" à Berlin-Wedding, la Schöningstrasse porte son nom.

Mariage et progénitureModifier

Hans Adam von Schöning est marié depuis 1668 à Johanna Margarethe Luise von Pöllnitz (de) (1641-1698), fille unique du général de division électoral du Brandebourg, chambellan et gouverneur de Lippstadt, Johann Ernst von Pöllnitz (de). Cinq de leurs douze enfants sont morts en bas âge. Atteint l'âge adulte :

  • Charlotte Catharina (née le  et morte le ) mariée le avec Hieronymus August von der Asseburg (de) (né le  et mort le )
  • Johann Ludwig (né le et mort le ), colonel saxon, héritier des biens de son père, marié :
  • Carl (né le ), chanoine de Halberstadt
  • Dorothée Henriette (née le  et morte le ) mariée le Busso von Hagen (de) auf Biendorf (de) (né le  et mort le )
  • Sophie Wilhelmine (née le  et morte le ), mariée avec :

BibliographieModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier