Halit Refiğ

cinéaste turc

Halit Refiğ, né le à Izmir et mort le à Istanbul, est un réalisateur et scénariste turc. Il est considéré comme l'un des pionniers de la série télévisée en Turquie[1].

Halit Refiğ
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
IstanbulVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Né à Izmir, dans la région égéenne, en 1934 dans une famille d'industriels, il entame des études d'ingénierie à l'Université du Bosphore (anciennement Robert College) à Istanbul mais ne les termine pas. Il décide finalement de devenir réalisateur en 1951. Sous les conseils de quelques-uns de ses amis, il décide d’aller en Angleterre et y reste pendant quatre mois. Ce voyage lui permet d’apprendre les fondements théoriques et pratiques de la réalisation cinématographique. Il retourne en Turquie pour commencer son service militaire et part en Corée pour servir l’armée turque en 1953 en tant que communicant avec les États-Unis. C'est là-bas et ses alentours qu'il tourne ses premiers films amateurs sur la vie des soldats turcs. À son retour, il est embauché comme rédacteur dans la section cinéma du magazine Akis (à cette époque, ce magazine était l’équivalent du Time en Turquie). Ce poste lui permet d'entrer en contact avec des figures emblématiques du cinéma turc. Ainsi, vers la fin des années 1950, il devient l’assistant de plusieurs réalisateurs emblématiques comme Atıf Yılmaz. C’est en 1961 qu’il réalise son premier long-métrage, intitulé Yasak Aşk (« Amour interdit » en français), et continue de réaliser des films et des séries télévisées jusqu’au début des années 2000[2]. Il meurt en 2009 d'un cholangiocarcinome[3].

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

  • 1961 : Yasak Aşk
  • 1963 : Şehirdeki Yabancı
  • 1963 : Şafak Bekçileri
  • 1964 : Gurbet Kuşları
  • 1965 : Haremde Dört Kadın
  • 1966 : Karakolda Ayna Var
  • 1969 : Bir Türke Gönül Verdim
  • 1972 : Fatma Bacı
  • 1973 : Vurun Kahpeye
  • 1986 : Teyzem
  • 1987 : Kurtar beni
  • 1989 : Hanım
  • 1990 : Karılar Koğuşu
  • 1991 : İki Yabancı
  • 1996 : Köpekler Adası

ProducteurModifier

  • 1964 : İstanbul'un Kızları
  • 1965 : Canım Sana Feda
  • 1991 : İki Yabancı

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (tr) « Aşk-ı Memnu değil Kaynanalar », sur Milliyet, (consulté le )
  2. (tr) « Halit Refiğ: “Sinemamızda bir reaksiyon olarak ortaya çıkan ulusallık meselesi bugün sanatın genelini kapsıyor” » [PDF], sur Université du Bosphore, (consulté le )
  3. (tr) « Halit Refiğ hayatını kaybetti », sur Hürriyet, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier