Halil Sarp

Halil Sarp
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
KaracasuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Chantal Sarp (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Muséum d'histoire naturelle de Genève (1977-2006), d'abord en tant que collaborateur scientifique, puis chargé de recherche (1981), conservateur (1996) et conservateur honoraire à sa retraite (2006).
Université de Genève, chaire de minéralogie

Halil Sarp, né en 1944, est un minéralogiste d'origine turque ayant étudié et travaillé en Suisse. Il a été chercheur puis conservateur au Muséum d'histoire naturelle de Genève de 1977 à 2006, ainsi que titulaire de la chaire de minéralogie à l'Université de Genève. Il a décrit plus d'une quarantaine d'espèces minérales, et son nom a été donné à une autre encore, la halilsarpite.

BiographieModifier

Halil Sarp naît le à Karacasu, en Turquie[1]. Il arrive en Suisse en 1961 et étudie à l'Université de Genève[2], effectuant une thèse sur les ophiolites de la région de Burdur, dans le sud-ouest de la Turquie[3]. Il est engagé au Muséum d'histoire naturelle de Genève en 1977, d'abord en tant que collaborateur scientifique puis en tant que chargé de recherche (1981), et devient conservateur (1996) après le départ en retraite de son prédécesseur Jacques Deferne auquel il a dédié un minéral, la defernite, en 1980[4]. Durant sa carrière, Halil Sarp étudie et s'attache à décrire de nombreux nouveaux minéraux du Var, des Alpes-Maritimes et du Bas-Rhin, en France. Il prend sa retraite le 1er mai 2006, devenant alors conservateur honoraire[2],[3].

En juillet 2019, l'association internationale de minéralogie approuve le nom de « halilsarpite » pour un nouveau minéral découvert à Bou Azzer, au Maroc[5]. La description formelle de cette espèce minérale, de formule chimique [Mg(H2O)6][CaAs23+(Fe2.673+Mo0.336+)(AsO4)2O7], est publiée en 2020[1].

Minéraux découvertsModifier

Halil Sarp a décrit et nommé plus de 40 nouvelles espèces minérales[3], dont :

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Husdal et al. (2020)
  2. a et b Muséum d'histoire naturelle de Genève (2007)
  3. a b et c Schnyder (2019)
  4. a et b Halil Sarp, Mehmet F. Taner, Jacques Deferne, Hélène Bizouard et Bernard W. Liebich, « La defernite, Ca6(CO3)2(OH,Cl)8·nH2O, un nouveau carbonate de calcium chloro-hydroxylé », Bulletin de Minéralogie, vol. 103, no 2,‎ , p. 185-189 (lire en ligne) 
  5. (en) Ritsurō Miyawaki, Frédéric Hatert, Marco Pasero et Stuart J. Mills, « IMA Commission on New Minerals, Nomenclature and Classification (CNMNC) Newsletter 50: New minerals and nomenclature modifications approved in 2019 », Mineralogical Magazine et IMA-CNMNC Newsletter, Cambridge University Press, vol. 83, no 4,‎ , p. 615-620 (ISSN 0026-461X et 1471-8022, DOI 10.1180/MGM.2019.46, lire en ligne) 
  6. (en) Halil Sarp, Jacques Deferne et Jean Bertrand, « Asselbornite, (Pb,Ba)(UO2)6(BiO)4[(As,P)O4]2(OH)12·3H2O, a new uranium, bismuth, lead and barium hydrous arsenate », Neues Jahrbuch für Mineralogie, Monatshefte, E. Schweizerbart (d), vol. 1983,‎ , p. 417-423 (ISSN 0028-3649) 
  7. Halil Sarp, Jacques Deferne et Bernard W. Liebich, « La chantalite CaAl2SiO4(OH)4, un nouveau silicate naturel d'aluminium et de calcium », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 57,‎ , p. 149-156 (lire en ligne) 
  8. Halil Sarp et Jacques Deferne, « La chessexite, un nouveau minéral », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 62,‎ , p. 337-341 (lire en ligne) 
  9. (en) Halil Sarp et Jean Bertrand, « Gysinite, Pb(Nd,La)(CO3)2(OH)·H2O, a new lead, rare-earth carbonate from Shinkolobwe, Shaba, Zaïre and its relationship to ancylite », American Mineralogist, Mineralogical Society of America (d), vol. 70,‎ , p. 1314-1317 (ISSN 0003-004X et 1945-3027, OCLC 01480430) 
  10. (en) Alec Livingstone et Halil Sarp, « Macphersonite, a new mineral from Leadhills, Scotland, and Saint-Prix, France— a polymorph of leadhillite and susannite », Mineralogical Magazine, Cambridge University Press, vol. 48, no 347,‎ , p. 277-282 (ISSN 0026-461X et 1471-8022, DOI 10.1180/MINMAG.1984.048.347.14, lire en ligne) 
  11. Halil Sarp, Jacques Deferne et Bernard W. Liebich, « La mcnearite, NaCa5H4(AsO4)5·4H20, un nouvel arséniate hydraté de calcium et de sodium », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 61,‎ , p. 1-6 (lire en ligne) 
  12. Halil Sarp, « Orthoserpiérite Ca(CuZn)4(SO4)2(OH)6·3H2O, un nouveau minéral de la Mine de Chessy, France », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 65,‎ , p. 1-7 (lire en ligne) 
  13. Halil Sarp, Jacques Deferne, Hélène Bizouard et Bernard W. Liebich, « La parthéite, CaAl2Si2O8·2H2O, un nouveau silicate naturel d'aluminium et de calcium », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 59,‎ , p. 5-13 (lire en ligne) 
  14. (en) Halil Sarp, William D. Birch, Paul F. Hlava, A. Pring, David K.B. Sewell et Ernest Henry Nickel, « Perroudite, a new sulfide-halide of Hg and Ag from Cap-Garonne, Var, France, and from Broken Hill, New South Wales, and Coppin Pool, Western Australia », American Mineralogist, Mineralogical Society of America (d), vol. 72,‎ , p. 1251-1256 (ISSN 0003-004X et 1945-3027, OCLC 01480430) 
  15. (en) Halil Sarp et Georges Burri, « Trabzonite Ca4Si3O10·2H2O a new hydrated calcium silicate », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 66,‎ , p. 453-453 (lire en ligne) 
  16. Halil Sarp, « Villyaellenite, H2(Mn,Ca)5(AsO4)4·4H2O un nouveau minéral de Saint-Marie aux Mines (France) », Bulletin suisse de minéralogie et pétrographie, Gebrüder Leemann AG (d), vol. 64,‎ , p. 323-328 (lire en ligne) 
  17. (en) Halil Sarp, Jean Bertrand et Elizabeth McNear, « Vuagnatite, CaAl(OH)SiO4, a new natural calcium aluminum neosilicate », American Mineralogist, Mineralogical Society of America (d), vol. 61,‎ , p. 825-830 (ISSN 0003-004X et 1945-3027, OCLC 01480430, lire en ligne)