Hadji Baba Ammi
Illustration.
Fonctions
Ministre algérien des Finances

(11 mois et 14 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Abdelmalek Sellal
Gouvernement Sellal IV
Prédécesseur Abderrahmane Benkhalfa
Successeur Abderrahmane Raouya
Ministre délégué algérien auprès du ministre des Finances
chargé du Budget et de la Prospective

(2 ans, 1 mois et 6 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Abdelmalek Sellal
Gouvernement Sellal III et IV
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Beni Isguen (Algérie)
Nationalité Algérienne
Diplômé de École nationale polytechnique d'Alger
Profession Haut fonctionnaire

Hadji Baba Ammi, né le 3 février 1944 à Beni Isguen (Ghardaia) est un haut fonctionnaire ancien ministre des Finances de l'Algérie du 11 juin 2016[1] jusqu'au .

BiographieModifier

Ingénieur économiste formé à l'École nationale polytechnique d'Alger. Hadji Baba Ammi a d'abord travaillé comme ingénieur au sein de la Sonacome de 1969 à 1981. Il y a occupé les postes d'ingénieur économiste (1969-19173) puis de chef de département projets (1974-1978) puis il a été pendant trois ans directeur du département de l’engineering en étant en parallèle président-directeur général de la société mixte de production de machines-outils (ALMO) de 1978 à 1980[2].

En 1983, il devient gérant de la société Inter Service avant de devenir chef de département des études sectorielles à la Banque algérienne de développement de 1983 à 1984.

Après avoir été directeur de la planification au sein du ministère du même nom entre 1984 et 1988, il fera tout le reste de sa carrière au sein du secteur des finances. Il sera par deux fois directeur général des Études de la prévision au ministère des Finances de 1989 à 1990 et de 1995 à 2005. Entre les deux il a été nommé directeur central à la banque d'Algérie de 1991 à 1992. Ensuite il est nommé directeur général du Trésor de 2005 à 2013 avant d'effectuer son entrée au gouvernement en 2014 comme ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la prospective[3].

Le , il devient le ministre des Finances de l'Algérie dans le gouvernement Sellal IV[4].

Marié, il est père de quatre enfants.

RéférencesModifier

  1. « Le portail du Premier Ministère |Gouvernement | Composition du gouvernement | Biographie :Hadji BABA AMI », sur Le portail du Premier Ministère (consulté le 4 mars 2017)
  2. « Biographie du Ministre | Ministère des finances », sur www.mf.gov.dz (consulté le 4 mars 2017)
  3. « Le Ministre Délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la Prospective prend ses fonctions | Ministère des finances », sur www.mf.gov.dz (consulté le 4 mars 2017)
  4. « L’Union Européenne au secours de Hadji Baba Ammi », DIA Journal électronique d'informations,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mars 2017)