Habib Draoua

joueur de football algérien

Habib Draoua
Image illustrative de l’article Habib Draoua
Biographie
Nom Hadj Habib Derbouz Draoua
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance
Lieu Oran (Algérie)
Décès (à 94 ans)
Lieu Oran (Algérie)
Période pro. 1934-1950
Poste Demi
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1934-1937 Drapeau : Algérie USM Oran
1937-1945 Drapeau : France Le Havre AC
1945-1946 Drapeau : Tunisie ES Tunis
1946-1950 Drapeau : Tunisie Stade tunisien
Total
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1945-1946 Drapeau : Tunisie ES Tunis
1946-1951 Drapeau : Tunisie Stade tunisien
1951-1957 Drapeau : Tunisie CS Hammam Lif
1957-1957 Drapeau : Algérie Algérie (amateur)
1957-1960 Drapeau : Tunisie Tunisie (DTN)
1963-1964 Drapeau : Algérie MC Oran
1970-1971 Drapeau : Algérie ASM Oran
1983-1984 Drapeau : Algérie MC Oran
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Hadj Habib Derbouz Draoua connu sous le nom de Habib Draoua ou Hadj Draoua (né en 1914 à Oran — mort le 29 octobre 2008 à Oran), est un footballeur et entraîneur algérien.

BiographieModifier

Très jeune, il fut repéré par Sadek Boumaza de l'Union sportive musulmane d'Oran (qui était alors le plus grand club de l'ouest algérien[1]), où il y fit toutes ses classes de minime à junior. Il joua son premier match en sénior avec son club à l'âge de 20 ans en 1934, et il resta à Oran jusqu'en 1937, quand il fut appelé par l'AC Milan, pour tenter une expérience professionnelle. Il a eu un véritable bras de fer avec le dirigeant oranais pour avoir sa lettre de libération. Il resta en France jusqu'en 1945 et la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour aller en Tunisie en tant qu'entraineur-joueur à l'Espérance de Tunis, et il y recruta Mustapha et Abdelaziz Ben Tifour avant d'être transféré vers le Club de Hammam Lif où il gagna deux Coupes de Tunisie en 1951 et en 1954. Il arrêta sa carrière de footballeur en 1950, après avoir gagné deux titres de champion de Tunisie en 1957 et en 1960 avec le Stade tunisien. Il fut aussi DTN de la sélection tunisienne de 1957 à 1960. Pour les services rendus au football tunisien, Habib Draoua fut remercié et honoré en 1960 par une « Médaille d’Argent » par les instances fédérales FTF et le ministère des Sports de Tunisie[2]. Il participa aussi à la création de l'équipe du FLN, et prépara les tournées, notamment celles de Syrie, d'Irak et de Jordanie. Il intervint auprès des autorités tunisiennes comme l'atteste Saïd Amara[1]:

« Hadj Habib Draoua a toujours été victime de sa modestie et de l'oubli des grands actes qui marquent l'Histoire. L'équipe du FLN se demandait ce qu'elle allait devenir. Il a fallu l'intervention de Hadj Draoua auprès des hauts responsables tunisiens, notamment le président Bourguiba, pour expliciter l'utilité des matches opposant les clubs tunisiens à l'Équipe du FLN. Sensibiliser les Tunisiens en leur faisant prendre des risques d’engagement politique et moral en restant en rupture avec la FIFA. »

Il revint en Algérie au lendemain de l'indépendance en 1962, et entraina les deux nouveaux clubs phares d'Oran, le Mouloudia et l'ASMO durant les années 1960 et 1970

CarrièreModifier

JoueurModifier

EntraineurModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Habib Draoua n’est plus sur algeria.com
  2. Draoua aux Oubliettes depuis 1958... sur www.asm-oran.com

AnnexesModifier

Liens externesModifier