Haakon Paulsson

Haakon Paulsson
Fonctions
Comte des Orcades
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Ragnhild (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Unknown wife (?) (d)
Helga of Dale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Paul Haakonsson
Ingibiorg of Orkney (d)
Harald Haakonsson
Margaret of Orkney (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Haakon Paulsson († vers 1126[1]) est un comte norvégien, qui administra le comté des Orcades conjointement avec son cousin Magnus Erlendsson.

BiographieModifier

Son père était Paul Thorfinnsson, fils de Thorfinn Sigurdsson et Ingibiorg Finnsdottir. Son père et son oncle Erlend Thorfinnsson ont été tous les deux comtes des Orcades. Le roi Magnus III de Norvège prend possession des Orcades en 1098, déposant Thorfinn et Erlend. Haakon Paulsson est choisi pour gérer cette nouvelle propriété du prince norvégien, le roi Sigurd Ier de Norvège, qui fait Haakon comte en 1105[2].

Suivant la saga des Orcadiens (Orkneyinga saga), son cousin Magnus Erlendsson est rejeté initialement par les norvégiens à cause de ces convictions religieuses. Magnus trouve refuge en Écosse, mais retourne aux Orcades en 1105 et dispute le comté à Haakon. N'arrivant pas à trouver un accord, Magnus demande l'aide du roi Eystein Ier de Norvège qui lui accorde la cogestion du comté des Orcades[3],[4].

Magnus et Haakon gère conjointement le comté de 1105 à 1114. Mais les deux hommes entrent en conflit par la suite. On tente de négocier la paix, et les deux comtes doivent se rencontrer sur l'île d'Egilsay, chacun n'amenant que deux bateaux. Magnus y arrive avec seulement deux bateaux, mais Haakon en apporte huit. Magnus trouve refuge dans l'église de l'île pendant la nuit, mais est capturé le lendemain, et on lui propose l'exil ou la prison. Cependant une assemblée de chefs de clans décide que l'un des deux comtes doit mourir et Haakon tue Magnus sur l'île d'Egilsay en . Magnus devient un martyr, en l'honneur duquel on construit la cathédrale Saint-Magnus à Kirkwall[5],[6].

Selon la saga des Orcadiens le Jarl Haakon tomba malade et mourut dans les îles.

Union et postéritéModifier

Haakon Paulsson contracta deux unions :

  1. avec une épouse inconnue de qui il eut :
  2. avec une concubine, Helga Moddandottir, de qui il eut :

Haakon dans la cultureModifier

Haakon est mentionné dans la Orkneyinga saga. Il est dépeint parmi les protagonistes du roman de George Mackay Brown : Magnus.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Barbara E. Crawford, « Magnús Erlendsson, earl of Orkney [St Magnus] (1075/6–1116?) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (DOI 10.1093/ref:odnb/65444), « Hákon Paulsson (d. c.1126) ».
  2. (en) « The Pedigree of Haakon Paulsson (Earl/Jarl) of Orkney », sur fabpedigree.com (consulté le ).
  3. (en) Donald Omand (éd.), The Orkney Book, Édimbourg, Birlinn, (ISBN 1841582549).
  4. (en) « Magnus becomes earl », sur orkneyjar.com (consulté le ).
  5. (is) « Orkneyinga saga », Íslensk fornrit, Reykjavik, Hið íslenska fornritafélag, no 34,‎ .
  6. (en) Mark Armitage, « St Magnus of Orkney », sur saintsandblesseds.wordpress.com, (consulté le ).

BibliographieModifier