HMS Neptune (1683)

HMS Neptune
Image illustrative de l’article HMS Neptune (1683)
Bataille des Cardinaux. Le Torbay est représenté à droite du vaisseau en train de sombrer.
Autres noms HMS Torbay
Type navire de ligne de 2e rang
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Deptford Dockyard
Commandé 8 septembre 1678
Lancement 17 avril 1683
Statut Renommé Torbay en 1750
Vendu en 1784
Caractéristiques techniques
Longueur 1683[1]: 50 m
1710[2]: 49,7 m
1730[3]: 50 m
Maître-bau 1683: 13,7 m
1710: 14,4 m
Tirant d'eau 1683: 5,6 m
1730: 5,7 m
Déplacement 1683: 1 399 tonnes
1710: 1 601 tonnes
1730: 1 598 tonnes
Propulsion trois-mâts carré
Caractéristiques militaires
Armement 90 canons

Le HMS Neptune est un vaisseau de ligne de 2e rang construit pour la Royal Navy. Armé de 90 canons, il est commandé en 1678 et lancé en 1683 à Deptford Dockyard[1].

HistoireModifier

Le Neptune entre en service en 1690 sous les ordres du capitaine Thomas Gardiner, en tant que navire amiral du vice-amiral George Rooke. Avec cet équipage, il prend part à la bataille de la Hougue.

Il est remis en chantier à Blackwall Yard, d'où il ressort en 1710, rénové selon les normes établies dans le 1706 Establishment (en)[2]. Il est commissionné le 3 février 1711 sous les ordres du capitaine Francis Wyvell, mais, mis en réserve en juillet, il ne prendra part à aucun combat.

Le 18 août 1724, le Neptune est renvoyé à Woolwich Dockyard, d'où il ressort le 17 octobre 1730, reconstruit selon les normes du 1719 Establishment (en). De 1747 à avril 1749, il retourne à Chatham Dockyard pour y être rasé, et en ressort le 23 août 1750 sous le nom de HMS Torbay, 3e rang de 74 canons[3]. Engagé dans la guerre de Sept Ans, il participe en 1759 à la bataille des Cardinaux dans l'escadre de Hawke. Commandé par Augustus Keppel, il y combat tout particulièrement le Thésée qui sombre à quelques encablures de lui.

Le Torbay est vendu à Portsmouth le 17 août 1784 pour y être démantelé[3], après avoir notamment participé au combat du 18 octobre 1782.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Lavery 2003, p. 162
  2. a et b Lavery 2003, p. 167
  3. a b et c Lavery 2003, p. 169

SourcesModifier