HMS Cornwallis (1813)

HMS Cornwallis
Image illustrative de l’article HMS Cornwallis (1813)
Le HMS Cornwallis et son escadre à Nankin.
Type Navire de ligne de 3e rang
Classe Vengeur (en)
Gréement Trois-mâts carré
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Bombay Dockyard (en)
Quille posée 1812
Lancement
Statut Démoli en 1957

Le HMS Cornwallis est un Navire de ligne de troisième rang de 74 canons de la Royal Navy.

HistoireModifier

 
Le HMS Cornwallis sortant du port de Plymouth.

Le HMS Cornwallis est lancé le 12 mai 1813 à Bombay et est construit en teck. La capture du HMS Java par l'USS Constitution retarde l'achèvement du Cornwallis car le Java doit amener son doublage en cuivre d'Angleterre[1]. Le Cornwallis arrive à Deal, dans le Kent, le 31 mai 1814, après avoir escorté plusieurs Indiaman (dont le Baring, le Charles Mills et le Fairlie) et deux baleiniers (dont l'Indispensable)[2].

Le , le Cornwallis engage le sloop américain USS Hornet, qui a pris le Cornwallis pour un navire marchand. Fortement armé, le Hornet est contraint de battre en retraite. L'équipage jette des embarcations, des fusils et d'autres équipements par-dessus bord pour s'échapper[3].

Après la défaite de la Chine dans la première guerre de l'opium, des représentants des empires britannique et Qing négocient un traité de paix à bord du Cornwallis à Nankin. Le , le représentant britannique Sir Henry Pottinger et les représentants de Qing, Keying, Yilibu et Niujian, signent le traité de Nankin à son bord.

Le Cornwallis est équipé d'une propulsion à vis et réduit à 60 canons en 1855, avant de participer à la guerre de Crimée, où il est commandé par George Wellesley, futur amiral et First Sea Lord, et neveu du duc de Wellington.

Il est converti en jetée à Sheerness en 1865. En 1916, il est rebaptisé HMS Wildfire et utilisé comme navire de base. Il est finalement démoli en 1957 à Sheerness, 144 ans après son lancement.

Notes et référencesModifier

  1. Parkinson (1954), p. 421.
  2. "Ship News" The Times (London, England), June 2, 1814; pg. 2; Issue 9236.
  3. James (1837), Vol.6, p.387.

BibliographieModifier

  • (en) J. J. Colledge et Ben Warlow, Ships of the Royal Navy : The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy from the 15th Century to the Present, Newbury, Casemate, (1re éd. 1969) (ISBN 978-1-935149-07-1).
  • James, William (1837), The Naval History of Great Britain, from the Declaration of War by France in 1793, to the Accession of George IV., R. Bentley
  • Lavery, Brian (2003) The Ship of the Line - Volume 1: The development of the battlefleet 1650-1850. Conway Maritime Press. (ISBN 0-85177-252-8).
  • Parkinson, C. Northcote (1954) War in the Eastern Seas, 1793-1815. (London: George Allen & Unwin), p. 421.