Ouvrir le menu principal
Description de cette image, également commentée ci-après
Un H-1 en exposition.
Caractéristiques
Type moteur Cycle ouvert (générateur de gaz)
Ergols RP-1 / oxygène liquide
Poussée 900 kN (au sol)
Pression chambre combustion 48 bars
Impulsion spécifique • 255 s (sol)
• 289 s (vide)
Rallumage non
Moteur orientable 6° sur 2 axes (hydraulique)
Masse 1 000 kg (à sec)
Hauteur 2,68 m
Diamètre 1,49 m
Rapport poussée/poids 102,47
Rapport de section 8
Durée de fonctionnement 155 s
Utilisation
Utilisation 1er étage
Lanceur Saturn I, Saturn IB
Premier vol 1963
Statut Retiré du service
Constructeur
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Constructeur Rocketdyne

Le H-1 est un moteur-fusée de 900 kN (91 tonnes) de poussée, développé à la fin des années 1950 par le motoriste américain Rocketdyne. Brûlant un mélange de RP-1 (un type de kérosène très raffiné) et d'oxygène liquide, il a été utilisé sur le premier étage des fusées Saturn I et Saturn IB, sur lesquelles étaient installés huit moteurs de ce type pour propulser une masse d'environ 600 tonnes pour le lanceur le plus lourd.

HistoriqueModifier

Lorsque les premiers plans de la fusée Saturn sont dressés, en 1957, Heinz-Hermann Koelle, son concepteur, décide de la propulser avec quatre moteurs-fusée E-1 (en). Ce moteur de 188 tonnes de poussée était en cours de développement pour le missile balistique Titan, et il s'agissait à l'époque du moteur le plus puissant disponible. Mais le moteur n'étant pas prêt avant 1960, il fut décidé en 1958 de le remplacer par une évolution d'un moteur existant, le S-3D, mis en œuvre sur les missiles balistiques Thor et Jupiter, et dont la poussée serait faiblement augmentée.

DescriptionModifier

Comme tous les moteurs de Rocketdyne de cette époque, le H-1 utilise un injecteur en « pomme de douche » alimenté par des turbopompes et refroidi par un circuit d'oxygène liquide. Le H-1 ne pouvait pas être redémarré, contrairement au J-2 utilisé sur le deuxième étage de la Saturn IB. Le démarrage se faisait grâce à une cartouche de propergol solide, qui mettait en mouvement une turbine entraînant les pompes amenant les ergols à la chambre de combustion.

  Utilisation du moteur
du vol SA-201 à SA-205 Vol SA-206 et suivants
Poussée (niveau de la mer) 890 kN (89 t.) 910 kN
Durée de fonctionnement 155 s 155 s
Impulsion spécifique 289 s 289 s
Poids à sec 830 kg 1 000 kg
Ratio diamètre col/sortie de tuyère 8:1 8:1
Ergols LOX & RP-1 LOX et RP-1
Rapport de mélange 2,23 ± 2 % 2,23 ± 2 %
Débit du carburant (132 litres/s)  
Débit du comburant (210 litres/s)  
Pression dans la chambre de combustion 4,36 MPa  

Le moteur a été utilisé sur :

  • La fusée Saturn I : 8 moteurs sur le premier étage S-I ;
  • La fusée Saturn IB : 8 moteurs sur le premier étage S-IB.

SourceModifier