Ouvrir le menu principal
Hôpital San Salvadour
Hyères SSalvadour.jpg
Géographie
Pays
Région
Département français
Partie de
Assistance publique – Hôpitaux de Paris, structures de soin de l'AP-HP (hors GH) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut

L'hôpital San Salvadour est un hôpital de l'Assistance publique - hôpitaux de Paris (AP-HP) situé à Hyères (Var).

HistoireModifier

Le domaine de San Salvadour est construit à partir de 1872 par Auguste Parent (ce château fastueux était destiné à l'origine à accueillir un prince de la famille Napoléon). Il devient en 1879 la propriété du journaliste et maire d'Hyères Edmond Magnier avant d'être racheté par une religieuse, Sœur Candide, puis par la Ville de Paris[1], qui l'a cédé à l’Assistance Publique pour accueillir des enfants présentant des problèmes pulmonaires, convalescents de maladies infantiles et souffrant de rachitisme[2]. L'activité thermale y fut aussi développée[3].

Outre les bâtiments accueillant l'établissement hospitalier, le domaine de San Salvadour est aussi constitué d'un parc botanique réservé aux personnes qui fréquentent l'hôpital[4].

Aujourd'hui l’hôpital San Salvadour est spécialisé dans la prise en charge sanitaire de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte polyhandicapé.

RéférencesModifier

  1. Jean-Baptiste Rendu, « La Côte d'Azur, d'Hyères à Menton, San Salvadour, un trésor à préserver », Vieilles maisons françaises, Éditions de L’Esplanade, no 236,‎ , p. 28 et 29 (ISSN 0049-6316).
  2. San Salvadour, énigmes et réalités, Vincent Borel, éd. Champflour.
  3. Station thermale à San Salvadour.
  4. François Fray et Geneviève Négrel, Hyères, Var, Images du patrimoine, coll. « L’Inventaire », (ISBN 2-909727-03-3), p. 48 à 57.

Voir aussiModifier

GalerieModifier

  Le parc exotique de l'hôpital San Salvadour à Hyères. (Cliquez sur les vignettes).

Sur les autres projets Wikimedia :