Ouvrir le menu principal

Hôpital Maisonneuve-Rosemont

bâtiment du Québec, au Canada

Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Image illustrative de l’article Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Image illustrative de l’article Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Présentation
Coordonnées 45° 34′ 26″ nord, 73° 33′ 30″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Adresse arrondissement Rosemont-Petite-Patrie
Site web www.maisonneuve-rosemont.org/pages/H/index.aspxVoir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Géolocalisation sur la carte : Montréal/Québec

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont est un hôpital de Montréal, situé dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie. Affilié à l'Université de Montréal, il dessert l'est de la ville et offre 588 lits. Il emploie 5 000 personnes et reçoit chaque année 3 000 étudiants.

HistoireModifier

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, fondé en 1971, résulte de la fusion de deux institutions hospitalières : l'Hôpital Maisonneuve et l'Hôpital Saint-Joseph de Rosemont[1].

L'Hôpital Maisonneuve, fondé par les Sœurs grises en 1954, hébergeait une école d'infirmières et l'Institut de Cardiologie de Montréal. Quant à l'Hôpital Saint-Joseph, fondé en 1950 par les Sœurs de la Miséricorde, il était spécialisé dans les soins aux tuberculeux.

Le 1er avril 2015, l'Institut universitaire en santé de Montréal est fusionné avec l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l'Hôpital Santa Cabrini, l'Institut canadien-polonais du Bien-Être Inc,, le Centre de santé et de services sociaux de St-Léonard et St-Michel, le Centre de santé et de services sociaux de la Pointe-de-l'Île et le Centre de santé et de services sociaux Lucille-Teasdale pour former le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'Île-de-Montréal[2].

SpécialitésModifier

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont offre toutes les spécialités médicales mais certains secteurs cliniques sont particulièrement reconnus[réf. souhaitée] : l'ophtalmologie, la thérapie cellulaire (traitement de la leucémie et d'autres formes de cancers grâce aux cellules souches), cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques [3] et la néphrologie.

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Denis Goulet, L'hôpital Maisonneuve-Rosemont, une histoire médicale, 1954-2004, Septentrion, 2004.