Ouvrir le menu principal
Hélène Choquette
Hélène Choquette (réalisatrice).jpg
Biographie
Formation
Activité

Hélène Choquette est une réalisatrice québécoise. Ses documentaires abordent des sujets sociaux et politiques[1]. Hélène a toujours voulu traiter des sujets dans ses films documentaires qui parlent des réalités et des individus[2]. Les aides familiales étrangères, les réfugiés environnementaux, les victimes de la catastrophe de Tchernobyl, la traite de personnes au Canada et la réalité familiale de femmes incarcérées[3] sont certains des sujets abordés dans ses films.

Sommaire

BiographieModifier

Hélène Choquette se forme au cinéma au Cégep d'Ahuntsic et obtient un baccalauréat en communications à l'UQAM en 1993[4]. Très intéressée par la photo dès l'enfance et par le montage (elle tient sa passion d'un père enseignant qui projetait des films à la maison), elle commence par faire de la caméra pour d'autres[5], ce qui lui donne l'opportunité de rencontrer Jean Rouch, à l'occasion d'un tournage en France.

À 29 ans, elle quitte son emploi de productrice déléguée et recherchiste pour réaliser avec Jean-Philippe Duval son premier film Marché Jean Talon (2003), une série documentaire de 6 épisodes qui lui vaut plusieurs prix et lance sa carrière[6]. Ce film, précurseur des webséries, est tourné dans la plus pure tradition du cinéma direct. Plus tard suivront d'autres films documentaires dont elle assure seule la réalisation. Elle y traite de façon récurrente des thèmes de l'enfance, de l'exploitation, du déracinement et du regard qu'on porte les uns sur les autres. Sensible aux autres comme seul point de vue d'auteur, elle s'intéresse aux exclus et à ceux qui n'ont pas de voix au Québec comme ailleurs dans le monde[7] : aides familiales en recherche de citoyenneté, femmes exploitées sexuellement, femmes autochtones violentées en Colombie-britannique, enfants pauvres de Birmanie[8]. Dans le documentaire Comme un caillou dans la botte (2018), elle suit des immigrants sénégalais illégaux en Italie[9]. Elle est aussi très sensible à l'écologie et son film le plus ambitieux, Les Réfugiés de la Planète bleue tourné en 2005 aux Maldives, au Brésil et en Alberta, témoigne des ravages du dérèglement climatique[10]. L'Office national du film du Canada lui a commandé Grande Fille (2014)[11] et Marie-France Bazzo, le documentaire Notes de passage (2014)[12].

ŒuvreModifier

FilmographieModifier

Documentaires uniquesModifier

  • 2005 : Bonnes à tout faire / A better life
  • 2006 : Bachelet et moi
  • 2006 : Les Enfants de Tchernobyl / Chernobyl children
  • 2007 : Les Réfugiés de la planète bleue / The Refugees of the Blue Planet (coréalisé avec Jean-Philippe Duval, tourné en 2005)
  • 2009 : Avenue Zéro / Avenue Zero
  • 2012 : Les Poings de la fierté / Fists of Pride[13]
  • 2013 : Les Discrètes / Emilie's Daughters[14],[15]
  • 2014 : Notes de passage
  • 2014 : Grande fille! / Little Big Girls
  • 2014 : Les Différents
  • 2015 : Chienne de vie / A Dog's Life
  • 2015 : Unité 9 le documentaire
  • 2016 : Unité 9 les IPL
  • 2018 : Comme un caillou dans la botte / Like a Pebble in the Boot
  • 2019 : Lepage au Soleil : à l'origine de Kanata / Lepage at the Soleil

Séries documentairesModifier

  • 2003 : Marché Jean-Talon (6 épisodes coréalisés avec Jean-Philippe Duval)
  • 2006 : Les Apprentis du rebut global
  • 2018 : 1968 - 50 ans plus tard

WebdocumentairesModifier

  • 2009 : PIB : l’indice humain de la crise économique canadienne / The GDP Project[16]
  • 2015 : Unité 9 le webdocumentaire

RécompensesModifier

  • 2005 : Prix Gémeaux, Meilleure série documentaire pour Marché Jean-Talon[17]
  • 2005 : Prix Gémeaux, Prix du Multiculturalisme pour Marché Jean-Talon[17]
  • 2006 : Planet in Focus, Canada, Meilleur long-métrage documentaire canadien pour Les Réfugiés de la planète bleue[18]
  • 2006 : Ciné Eco International Film Festival, Portugal, Prix du jury jeunesse pour Les Réfugiés de la planète bleue[19]
  • 2007 : Prix Gémeaux, Meilleure recherche, catégorie recherche et affaires publiques, pour Les Réfugiés de la planète bleue[20]
  • 2010 : Prix Gémeaux, Meilleure direction de la photographie, Catégorie documentaires et affaires publiques pour Avenue Zéro[7]
  • 2010 : Canadian Awards, Best on-line Original Program pour PIB : l’indice humain de la crise économique canadienne[19]
  • 2010 : Prix du meilleur web-documentaire, WEB-TV festival, France, pour PIB : l’indice humain de la crise économique canadienne[21]
  • 2010 : Prix NUMIX pour PIB : l’indice humain de la crise économique canadienne[22]
  • 2012 : Mention spéciale, Jury des détenus, Rencontres internationales du documentaires de Montréal (RIDM), pour Les Poings de la fierté[23]

Notes et référencesModifier

  1. Élie Castiel, « Avenue Zéro — Canada [Québec] 2009, 52 minutes », Séquences : La revue de cinéma, no 264,‎ , p. 27–27 (ISSN 0037-2412 et 1923-5100, lire en ligne, consulté le 20 mars 2019)
  2. « RÉALS Québec », sur reals.quebec (consulté le 20 mars 2019)
  3. « Au-delà d’«Unité 9» », sur Le Devoir (consulté le 21 mars 2019)
  4. « Forum 2006 — Biographies | L'Observatoire du Documentaire » (consulté le 21 mars 2019)
  5. « Photographie », sur www.labillebleue.com (consulté le 21 mars 2019)
  6. « Rencontre avec les Dames du Doc », sur Artère, pour la relève artistique Montréalaise, (consulté le 21 mars 2019)
  7. a et b « Comme un caillou dans la botte d’Hélène Choquette sur ICI Radio-Canada le 25 août ! », sur CTVM.info, (consulté le 21 mars 2019)
  8. « Biographie », sur labillebleue.com (consulté le 21 mars 2019)
  9. Caroline Montpetit, « Entrevue - "Comme un caillou dans la botte": illégaux parmi les riches », Le Devoir,‎ , p. 87
  10. Matthieu Combe, « Les réfugiés de la planète bleue », sur Natura Sciences, (consulté le 21 mars 2019)
  11. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Grande Fille , une réflexion sur la puberté précoce », sur Radio-Canada.ca (consulté le 21 mars 2019)
  12. « Notes de passage – Accueil », sur Notes de passage | Radio-Canada.ca (consulté le 21 mars 2019)
  13. « Le match de la survie », sur Le Devoir (consulté le 21 mars 2019)
  14. François Lévesque, « Effacées, mais bien présentes », sur Le Devoir, Le Devoir, (consulté le 21 mars 2019)
  15. « Multimédias », Relations, no 772,‎ , p. 41–41 (ISSN 0034-3781 et 1929-3097, lire en ligne, consulté le 21 mars 2019)
  16. (en-US) « Du devenir de la notion de documentaire à l’ONF : des discours aux formes », sur Imaginations, (consulté le 21 mars 2019)
  17. a et b Office national du film du canada Gouvernement du Canada, « Notre collection : Marché Jean Talon », sur http://onf-nfb.gc.ca, (consulté le 21 mars 2019)
  18. Thierry Lefèvre, « Les réfugiés de la planète bleue | Planète viable | Les résultats de la recherche en science du développement durable », sur https://planeteviable.org/, (consulté le 21 mars 2019)
  19. a et b « Hélène Choquette », sur Réalisatrices Équitables (consulté le 21 mars 2019)
  20. « « Avenue Zéro » au Cinéma de l'ONF de Montréal en janvier », sur Le Lien MULTIMÉDIA :: le portail des professionnels du numérique au Québec, (consulté le 21 mars 2019)
  21. « Les productions québécoises se démarquent au WEB-TV festival | Actualités », sur www.international.gouv.qc.ca, (consulté le 21 mars 2019)
  22. CNW Telbec, « L'Office national du film prend la mesure de "l'indice humain de la crise économique canadienne" », Newswire,‎ (lire en ligne)
  23. Odile Tremblay, « Palmarès des 15es RIDM - Ma vie réelle et Matthew’s Laws primés par le jury », Le Devoir, (consulté le 21 mars 2019)