Héctor Rondón Lovera

photographe vénézuélien

Héctor Rondón Lovera, né dans l'État d'Apure (Venezuela) le , est un photographe vénézuélien .

Héctor Rondón Lovera
Héctor Rondón Lovera (1962).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Ancien plombier et ancien joueur de baseball, Héctor Rondón Lovera commence sa carrière de photojournaliste à l'âge de vingt et un ans. Il a travaillé pour différents journaux à travers le monde. Pour le compte du journal vénézuélien La Republica, il est en mission à Puerto Cabello pour couvrir la rébellion. Il y prend une photo qui lui permet d'être lauréat du prix World Press Photo of the Year en 1962 et du Prix Pulitzer en 1963.

La photo priméeModifier

À Puerto Cabello, au Venezuela, Luis María Padilla, aumônier de la base navale de Puerto Cabello, donne les derniers sacrement à un soldat loyaliste mourant, blessé par un sniper au cours de El Porteñazo, la rébellion contre le président Rómulo Betancourt qui s'est déroulée du 2 au . Le patronyme de la victime demeure incertain, ce serait soit Luis Antonio Rivera Sanoja ou Andrés de Jésus Garcés.

La photo a été prise le et a été intitulée « Aid From The Padre »[1].

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) The priest and the dying soldier, 1962, sur le site Rare Historical Photos
  2. La photographie primée sur le site World Press Photo

BibliographieModifier

  • (en) Stephen Mayes, This critical mirror : 40 years of World Press Photo, New York, Thames and Hudson,

Sur les autres projets Wikimedia :