Hämatom

groupe allemand

Hämatom est un groupe de thrash metal allemand, originaire de Speichersdorf, en Haute-Franconie. Le groupe est formé en 2004 et a commencé sa carrière en reprenant des chansons pour enfants dans le style de la Neue Deutsche Härte. Il se distingue par le maquillage élaboré de ses membres.

Hämatom
Description de cette image, également commentée ci-après
Hämatom en 2015.
Informations générales
Pays d'origine Speichersdorf, Haute-Franconie, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Groove metal, thrash metal, Neue Deutsche Härte
Années actives Depuis 2004
Labels Megapress
Site officiel www.haematom.de
Composition du groupe
Membres Thorsten « Nord » Scharf
Jacek « Ost » Zyla
Peter « West » Haag
Frank « Süd » Jooss

BiographieModifier

 
Frank « Süd » Jooss surfe sur la foule avec une batterie lors du Rockharz en 2019.

Hämatom a été conçu dès sa création en 2004 à Speichersdorf[1] comme un concept global de musique et de visualisation. Les membres se sont donnés comme pseudonymes les noms des quatre points cardinaux : Thorsten « Nord » Scharf est le chanteur du groupe[2], Jacek « Ost » Zyla joue de la guitare[3], Peter « West » Haag de la basse[4], et Frank « Süd » Jooss de la batterie[5],[6].

Après sa formation en 2004, Hämatom donne ses premiers concerts dans sa région natale de Franconie. En , le groupe part en tournée avec JBO[7], où ils vendent leur premier single auto-produit, Butzemann. Le single suivant, Häschen, est un avant-goût de l'EP Nein, sorti en septembre 2005 en auto-production et contenant 9 titres en partie influencés par des contes de fées et des chansons pour enfants. La même année, le groupe joue en première partie de Knorkator à Nuremberg et se produit également au Earthshaker Fest[8] avec des groupes comme Nightwish et Manowar ainsi qu'au Burning Fall Festival avec, entre autres, Six Feet Under[9].

En , la première tournée de tête d'affiche conduit le groupe dans dix villes allemandes. Lors de cette tournée, le groupe vend un single spécial pour la tournée avec les chansons Leck mich, Schmerz et Mit dem Kopf durch die Wand, qui figuraient également sur l'album Wut à venir. En automne de la même année, le groupe a fait une tournée dans 14 villes allemandes en première partie des Apokalyptischen Reiter[10]. L'année 2007 commence avec la tournée Rock-Muzik de JBO en Allemagne, en Autriche et en Suisse, qu'Hämatom a accompagné et dans ce cadre, il a également joué pour la première fois à l'étranger. En avril, le groupe signe avec le label Megapress pour distribuer l'album Wut via Soulfood[11], qui sort finalement le .

En janvier 2010, Hämatom sort son deuxième album, intitulé Stay Kränk. En 2011, ils jouent au Wacken Open Air et au Hexentanz Festival[12]. En septembre 2011, le troisième album Wenn man vom Teufel spricht sort et Hämatom se produit sur on3-südwild[13]. L'album se classe à la 60e place des charts allemands[14]. Une vidéo musicale a été publiée sur YouTube quatre jours avant la chanson Totgesagt Doch Neugeboren - Teil 2, sur laquelle Pat Prziwara de Fiddler's Green et Philipp Burger de Frei.Wild sont invités à chanter.

Le 200e show du groupe en est immortalisé pour un DVD et un album live qui sont sortis en septembre sous le titre Schutt und Asche - et qui ont directement atteint la huitième place des charts allemands des albums. Le groupe assure ensuite la première partie du groupe de NDH Eisbrecher lors de leur Höllentour II[15]. En , le groupe accepte une invitation à se rendre au festival Sofia-Rocks en Bulgarie pour assurer la première partie de Rammstein[16].

En , le quatrième album Keinzeitmensch sort. Le single Alte Liebe rostet nicht est publié en avant-première. À partir d'octobre, le groupe repart en tournée en République fédérale, en Autriche et en Suisse[17]. En , les travaux sur l'album suivant, X, commencent en collaboration avec le producteur Kristian Kohlmannslehner, dans ses studios Kohlekeller[18]. Celui-ci sort en octobre 2014 à l'occasion du 10e anniversaire du groupe et s'est classé à la 16e place du hit-parade allemand des albums. Le double album contenait également des reprises de Marteria, Deichkind et Jan Delay, entre autres, ainsi que deux nouvelles chansons inédites et huit anciens morceaux réenregistrés du groupe.

La longue saison de festivals 2015 conduit le groupe pour la première fois au Summer Breeze Open Air[19], suivi de la tournée Heidenfest[20] avec les Apokalyptische Reiter, Finntroll et Korpiklaani à travers la République fédérale, l'Autriche et la Suisse.

En , Hämatom sort le single Fick das System! Le sort le sixième album studio Wir sind Gott, qui entre à la cinquième place du classement des albums allemands et reste quatre semaines dans le top 100. Wir sind Gott a également atteint les hit-parades en Autriche (24e place) et en Suisse (69e place). En janvier 2018 sort le septième album studio du groupe, Bestie der Freiheit. Hämatom réussit ainsi de nouveau à se hisser simultanément dans les charts. En Allemagne, l'album se place en deuxième position, manquant de peu le sommet du hit-parade. Le groupe n'a dû s'avouer vaincu que par Die Unendlichkeit de Tocotronic.

DiscographieModifier

Albums studioModifier

  • 2008 : Wut
  • 2010 : Stay Kränk
  • 2011 : Wenn man vom Teufel spricht
  • 2013 : Keinzeitmensch
  • 2014 : X
  • 2016 : Wir sind Gott
  • 2018 : Bestie der Freiheit
  • 2019 : Maskenball

EPModifier

SinglesModifier

  • 2005 : Häschen
  • 2005 : Butzemann
  • 2013 : Alte Liebe rostet nicht
  • 2016 : Fick das System

DVD liveModifier

  • 2012 : ''Schutt und Asche

Notes et référencesModifier

  1. (de) Verlagsgruppe Hof, Coburg, Suhl Bayreuth, « Hämatom: Mit der "Bestie" nach oben - Nordbayerischer Kurier » (consulté le ).
  2. (de) « Vertrag mit Mad Mixx fix », sur Onetz.de, (consulté le ).
  3. (de) « Jacek "OST" Zyla », sur Roland MeinlMusikinstrumente GmbH & Co. KG (consulté le ).
  4. (de) Peter Haag, « Musikagentur BasGit - Über mich », sur Basgit.de (consulté le ).
  5. (de) Frank Jooss, « Frank Jooss - Schlagzeugunterricht - Über mich », sur frankjooss.de (consulté le ).
  6. (de) REINER H. NITSCHKE Verlags-GmbH, « Frank Jooss und 2BOX: Grenzenlose Sounds », sur drums&percussion, (consulté le ).
  7. (de) « Hämatom: Biografie », sur SonyMusic.de (consulté le ).
  8. (de) Earthshaker Fest 2005, Metal1.info, (lire en ligne).
  9. (de) « Hämatom », sur Wacken.com (consulté le ).
  10. (de) « Die Apokalyptischen Reiter, Týr, Hämatom - 14.09.2006 - Karlsruhe, Substage @ Bloodchamber.de » (consulté le ).
  11. (de) « Hämatom • metal.de », sur metal.de (consulté le ).
  12. (de) « 10. Hexentanz Open Air Festival 2015 » (consulté le ).
  13. HÄMATOM, « HÄMATOM bei BR3-Suedwild (Zusammenfassung) », (consulté le )
  14. (de) Metal Only, « METAL ONLY - Das einzig wahre Metalradio im Netz - Team » (consulté le ).
  15. (de) Nicole Clemens, Hermine Clemens, « EISBRECHER - "Höllentour II 2012" », (consulté le ).
  16. « Hämatom Biografie » (sur l'Internet Archive).
  17. (de) Florian Stangl, « Hämatom - Keinzeitmensch Tour 2013 », sur Metal-Fotos von Florian Stangl - Where Music Meets The Eye (consulté le ).
  18. (de) Kohlekeller.de, « Hämatom Hit The German Album Charts! » (consulté le ).
  19. (de) « Hämatom (Summer Breeze 2015) | Summer Breeze », sur Summer Breeze (consulté le ).
  20. (de) « METAL HAMMER präsentiert: Heidenfest 2015 », sur Metal Hammer, (consulté le ).
  21. (en) « #FCKCRN », sur metal-archives.com (consulté le ).