György Festetics

György Festetics (comte Georg Festetics de Tolna) (né le 1er janvier 1755 à Simaság; † à Keszthely en Hongrie) est un reformateur agraire hongrois de la famille Festetics de Tolna, maison aristocratique d'origine croate.

György Festetics
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Felsőság (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
KeszthelyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Père
Pál Festetics (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Julianna, Gräfin Bossányi de Nagy-Bossány et Kispróna (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Imre Festetics (en)
Julianna Festetics (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Judith Sallér Jakabháza (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
László Festetics (d)
Julianna Festetics de Tolna (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Le comte Georg Festetics de Tolna (1755–1819)

BiographieModifier

Festetics, officier hongrois, présenta en 1790 avec quelques autres députés, un projet de réforme des unités hongroises devant la chambre haute de Royaume de Hongrie, concernant entre autres la langue dans laquelle les ordres seraient donnés ; l'initiative fut repoussée, et lui valut même quelques mois aux arrêts.

Libéré en 1791, il se retira sur ses terres et s'y consacra avec ardeur à l'argiculture. En 1797, il fonda à Keszthely la première école d'agronomie d'Europe, le Georgicon. Dix ans plus tard, il mit sur pied une école forestière, ainsi qu'une classe préparatoire pour ceux qui se destinaient à en suivre les cours[1]. L’établissement a depuis été converti en musée.

Il fut élu en 1802 membre d'honneur de l’Académie des sciences de Göttingen[2].

En 1817, il organisa dans les jardins du château de sa ville natale les « Fêtes de l'Hélicon » (Helikon-Festspiele), rassemblant artistes et mécène de la scène culturelle hongroise de l'époque[3]. Il entretenait d'étroites relations avec ses parents de Croatie et racheta en 1791 la seigneurie de Međimurje, dans le nord de la Croatie.

Sa sœur Julianna épousa Ferenc Széchényi.

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Cf. Tassilo Festetics, Monatliche Correspondenz zur Beförderung der Erd- und Himmels- Kunde, vol. 16, p. 481.
  2. D'après Holger Krahnke, Die Mitglieder der Akademie der Wissenschaften zu Göttingen 1751–2001, vol. 246, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, coll. « Abhandlungen der Akademie der Wissenschaften zu Göttingen, Philologisch-Historische Klasse. (3e série) », (ISBN 3-525-82516-1), p. 79.
  3. Keszthely - Stadt der Festetics« http://www.marc-bunsen.de/keszthely.htm »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 28 février 2010