Gustav Schröder

capitaine de navire allemand (1885-1959)
Gustav Schröder
Gustav Schröder 107-01.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Haderslev (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
HambourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Marin, résistant, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Distinctions

Gustav Schröder, né le à Haderslev (actuel Danemark) et mort en 1959, était un capitaine de navire allemand.

BiographieModifier

Bien que membre du NSDAP depuis 1933[1], il est connu pour avoir commandé en 1939 le Saint Louis, un paquebot qui tenta de transporter vers La Havane des réfugiés juifs allemands expulsés de leur pays[2].

Arrivés à Cuba, les réfugiés n'ont pas été autorisés à débarquer, bien qu'étant généralement pourvus de visas pour les États-Unis. Ce pays ainsi que le Canada leur refusèrent aussi l'entrée. Des organisations juives ont tenté de négocier leur passage vers certains pays d'Amérique latine, lesquels ont refusé ces passagers apatrides. Obligé de revenir vers l'Europe, le capitaine Schröder a sérieusement envisagé d'échouer son navire sur les côtes britanniques, de manière à rendre impossible le retour de ses passagers en Allemagne. Il n'en a pas eu besoin puisque des organisations juives américaines et européennes sont parvenues à les faire admettre au port d'Anvers, et de là en France, Grande Bretagne, et Danemark[1].

Il a reçu la médaille de « Juste parmi les nations » à titre posthume, le [3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) « Warum ein NSDAP-Mitglied 936 Juden rettete », sur Site de Die Welt,
  2. (de) Brandenburgische Landeszentrale für politische Bildung, [https://web.archive.org/web/20110111192103/https://web.archive.org/web/20110111192103/http://www.politische-bildung-brandenburg.de/programm/veranstaltungen/2004/maerz24.htm « nachLese - Das politische Buch - MS „St. Louis“. Frühjahr 1939 - Die Irrfahrt nach Kuba - Kapitän Gustav Schröder rettet 906 deutsche Juden vor dem Zugriff der Nazis »], sur http://www.politische-bildung-brandenburg.de, (version du 11 janvier 2011 sur l'Internet Archive)
  3. (en) « Gustav Schroeder, Germany », sur Site de Yad Vashem (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :