Ouvrir le menu principal

Guillaume Le Gris-Duval

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.

Guillaume Le Gris–Duval
Naissance 22 mai 1767
Landerneau
Décès 23 mai 1803 (à 36 ans)
Saint-Gilles-du-Mené
Origine Français, Breton
Allégeance Flag of Royalist France.svg Chouan
Grade Colonel
Commandement Division de Lamballe et de Montcontour
Conflits Chouannerie

Guillaume François Le Gris–Duval, né le à Landerneau, mort le à Saint-Gilles-du-Mené, est un officier chouan pendant la Révolution française.

ChouannerieModifier

Lieutenant de Boishardy, il lui succéda après sa mort en 1795 à la tête de la division de Lamballe-Montcontour.

Emprisonné par les républicains en 1797 et 1798, il finit par être libéré. Lorsque la guerre reprit en 1799, il combattit sous les ordres de Pierre-Mathurin Mercier, dit la Vendée et participa à la prise de Saint-Brieuc.

Il déposa les armes en 1800.

Legris-Duval devint après sa reddition une victime des derniers chouans (Dujardin, René Duros). Dujardin commet un vol chez lui le 4 avril 1801 et tente de l'assassiner le 4 juin 1802.

Correspondance du capitaine Thomas au préfet des Côtes du Nord :

"[...]Dujardin avec huit brigands, s'est porté dans la nuit du onze au douze au château de Bosceny, commune de Saint Gilles du Méné, il y a tenté embuscade, jusqu'au moment où Duval Legris et Carfort de Saint Brieuc sont sortis du château, alors il a fait une décharge de mousqueton sur ces deux individus, qui se sont sauvés dans les campagnes. Duval Legris a été légèrement blessé[...]"[1].

Il est possible que Dujardin ait tenu Legris-Duval pour responsable du meurtre de Mercier la Vendée, les deux hommes étaient en effet rivaux pour le commandement des Côtes du Nord. Legris-Duval est aussi "coupable" d'avoir sollicité un poste de fonctionnaire[2].

DécèsModifier

Le Gris-Duval mourut en 1803 au château de Bocenit à Saint-Gilles-du-Mené.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives départementales des Côtes du Nord, 1m309, (an 10 et an 11), Thomas à Boullé, 15 prairial an 10
  2. Le Branchu Jean, Les chouanneries dans le pays de Loudéac, un district breton pendant la Révolution, Yves Salmon, 1989.