Guglielmo Gratarolo

Guglielmo Grataroli ou Gratarolo ou Guilelmus Gratarolus et usuellement appelé en français Guillaume Gratarole[1], (né le à Bergame et mort le à Bâle) est un médecin et alchimiste italien du XVIe siècle.

Guglielmo Grataroli
Portret van Guglielmo Gratarolo Guiielmus Gratarolus Bergomas Gallus medic' (titel op object) Serie portretten van vijftiende- en zestiende-eeuwse geleerden (serietitel), RP-P-1909-4329.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Arislaus
Arisleus
Arisleo-ArchelaoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Maître

BiographieModifier

 
Grataroli in (en) Giovanni Battista Gallizioli, Della vita degli studi e degli scritti di Gulielmo Grataroli filosofo e medico, In Bergamo, dalla Stamperia Locatelli, (lire en ligne)

Calviniste, Guglielmo Gratarolo se réfugia en 1552 à Bâle, où il enseigna la médecine et édita de nombreux ouvrages notamment d'alchimie, dont, en 1561 le recueil alchimique Verae alchemiae artisque metallicae, citra aenigmata, doctrina en collaboration avec l'imprimeur Heinrich Petri.

OuvragesModifier

BibliographieModifier

  • Ian Maclean « Heterodoxy in Natural Philosophy and Medicine: Pietro Pomponazzi, Guglielmo Gratarolo, Girolamo Cardano », in John Brooke and Ian Maclean (éd.) Heterodoxy in Early Modern Science and Religion, Oxford University Press, 2005 extraits sur googlebooks

NotesModifier

  1. Nicolas François Eloy, Dictionnaire historique de la Médecine, 1755 : "GRATAROLE, (Guillaume) Médecin célèbre".