Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand chancelier.

Le Grand chancelier (en suédois : rikskansler, littéralement « Chancelier du royaume ») est un titre et une charge en vigueur dans le royaume de Suède, de 1560 à 1680. Le détenteur de cette charge était un membre du Conseil du royaume de Suède (sv). À partir de 1634, le Grand chancelier est un des cinq Grands officiers du royaume (sv), qui étaient les principaux membres du Conseil privé et présidaient chacun à un portefeuille gouvernemental. Le Grand chancelier présidait la chancellerie du Conseil privé. En 1792, plus d'un siècle après l'abolition de la charge en 1680, elle est rétablie. Sept ans après, en 1799, elle est à nouveau abolie.

OrigineModifier

Au Moyen Âge, à partir du XIIIe siècle, le Chancelier du roi était un proche confident du souverain, généralement un homme d’Église, et avait pour mission d'assister le roi dans les négociations avec les puissances étrangères.

Le premier à avoir été investi de la dignité de Grand chancelier est Conrad von Pyhy, en 1538, sous le règne de Gustav Vasa. Mais il tombe en disgrâce en 1543 et n'est pas remplacé. S'ensuit un hiatus de sept années.

En 1560, sous le roi Éric XIV, la fonction de rikskansler réapparaît en la personne de Nils Gyllenstierna[1], et devient dès lors permanente pour les cent ans qui suivent.

FonctionModifier

Le Grand chancelier est nommé par le roi de Suède, est chargé de s'assurer que les ordres de la couronne sont appliqués, et en particulier gère la politique étrangère. Au fil du temps, ses prérogatives augmentent au point qu'une chancellerie, la chancellerie du Conseil privé, dut être créée. En 1634, les cinq Grands officiers du Royaume (De de fem höga riksämbetsmännen) deviennent les cinq membres les plus puissants et influents au sein du Conseil privé. Le chancelier siège à la quatrième place. Malgré cela, le Grand chancelier devient le membre le plus important du Conseil privé.

Le plus illustre et le plus influent des Grands chanceliers de Suède a été Axel Oxenstierna, en fonction durant 42 ans (1612-1654)[1],[2], souvent comparé à son contemporain et allié Richelieu.

Abolition et rétablissement de la chargeModifier

En 1680, le roi Charles XI supprime le titre de Grand chancelier, remplacé par un « Président de la chancellerie » (suédois : kanslipresident) ayant à peu près les mêmes attributions. En 1792, le duc Charles (futur Charles XIII) rétablit la charge de rikskansler, mais elle est définitivement abandonnée en 1799[1]. La fonction de Président de la chancellerie est remise en vigueur mais est abolie à son tour en 1809, ses responsabilités en politique étrangère étant dès lors confiées à un ministre d'État des Affaires extérieures (utrikesstatsminister).

Liste des Grands chanceliers de SuèdeModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j et k (sv) « Nordisk Familjebok - "Rikskansler" », runeberg.org (consulté le 3 mai 2009)
  2. (sv) « Rikskansler », ne.se, Nationalencyklopedien (consulté le 3 mai 2009)
  3. Avec le titre d’överstekansler.

SourcesModifier