Grand Tack

Le Grand Tack (ou grand virement de bord)[1] est une étape hypothétique pendant les premiers millions d'années de la formation du Système solaire, proposée en 2011 par Kevin Walsh et Alessandro Morbidelli, de l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA), ainsi que Sean N. Raymond, du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux[2]. Elle permet d'expliquer la petite taille de Mars par une double migration de Jupiter.

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Sacco, « Le jeune Soleil aurait avalé plusieurs superterres, aidé par Jupiter », sur futura-sciences.com, .
  2. (en) Kevin J. Walsh, Alessandro Morbidelli, Sean N. Raymond, David P. O'Brien et Avi M. Mandell, « A low mass for Mars from Jupiter's early gas-driven migration », Nature, vol. 475, no 7355,‎ , p. 206-209 (DOI 10.1038/nature10201, Bibcode 2011Natur.475..206W, arXiv 1201.5177, résumé).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier