Granblue Fantasy

jeu vidéo de 2014

Granblue Fantasy
Image illustrative de l'article Granblue Fantasy

Éditeur Cygames
Développeur Cygames
Concepteur Yuito Kimura (producteur)
Hideo Minaba (directeur artistique)
Musique Nobuo Uematsu
Tsutomu Narita

Date de sortie
JPN : 10 mars 2014
Genre RPG
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Android, iOS, navigateur web
Langue Japonais, anglais

Granblue Fantasy (グランブルーファンタジー, Guranburū Fantajī?) est une franchise médiatique japonaise et un jeu vidéo de rôle développé par Cygames pour les appareils sous Android et iOS, ainsi que les navigateurs web, sorti pour la première fois au Japon en . Le jeu est notamment connu pour la réunion du compositeur Nobuo Uematsu et du directeur artistique Hideo Minaba, qui ont collaboré sur Final Fantasy V (1992), Final Fantasy VI (1994), Final Fantasy IX (2000) et Lost Odyssey (2007).

SynopsisModifier

Le capitaine (le personnage du joueur, nommé Gran ou Djeeta par défaut) et leur compagnon ailé Vyrn se détendent dans la ville de Zinkenstill, lorsqu'ils aperçoivent un dirigeable de l'Empire Erste dans le ciel à proximité. Le capitaine vient par inadvertance à la rescousse d'une fille nommée Lyria et d'un officier impérial nommé Katalina alors qu'ils tentent de s'échapper de l'Empire. Cependant, le capitaine subit une blessure mortelle pendant le combat, forçant Lyria à fusionner son âme avec eux afin de les ramener au bord de la mort. Lyria utilise ensuite son pouvoir pour invoquer un monstre géant appelé Proto-Bahamut, repoussant les forces de l'Empire. Le destin du capitaine et de Katalina étant désormais lié à Lyria, les trois décident de se diriger vers l'île d'Estalucia, à la fois pour échapper à l'Empire et peut-être trouver des indices sur le père éloigné du capitaine.

Malheureusement, les faibles compétences de pilotage de Katalina les font s'écraser ailleurs dans l'archipel de Port Breeze. Le trio recherche un dirigeable en état de marche et un pilote pour le diriger. Ils finissent par rencontrer Rackam, un drôle de timonier travaillant sur un dirigeable qui a été brisé pendant des années. Cependant, l'Empire les suit également sur l'île, cherchant à reprendre Lyria. Les trois parviennent finalement à convaincre Rackam de les aider à combattre les soldats impériaux qui les pourchassent, et en retour, à l'aider à terminer la réparation de son dirigeable, Le Grandcypher, pour le rendre apte à naviguer dans le ciel.

Alors que le capitaine voyage à travers les cieux, rassemblant plus d'alliés au cours de leur voyage et combattant les bêtes originelles, l'équipage se retrouve lentement entraîné dans une intrigue impliquant le mystérieux Chevalier noir, l'Orchis en forme de poupée et l'histoire que l'Empire cherche à garder secret pendant qu'ils poursuivent Lyria.

Système de jeuModifier

Le jeu se joue comme un jeu vidéo de rôle avec des combats au tour par tour[1]. Le jeu contient également des invocations et un système de classe qui modifie le jeu de mouvements et la progression du personnage principal[2]. Les personnages gagnent des niveaux et des capacités en accumulant de l'expérience ; en collectant certains matériaux, certains personnages peuvent gagner une étoile supplémentaire (nommée « FLB » pour Full Limit Break (上限開放, Jōgen kaihō?, litt. « rupture de la limite supérieure »)), les invocations et les armes équipées confèrent également aux personnages des bonus sur la puissance d'attaque et les HP. Les personnages eux-mêmes sont gagnés soit via des quêtes (les quêtes de l'histoire principale ou des quêtes d'événements spéciaux) ou en utilisant de la monnaie dans le jeu pour recevoir des fragments de cristal aléatoires, qui peuvent contenir des armes spéciales qui ajoutent des personnages spécifiques au groupe. Les personnages, les invocations et les armes sont classés (du meilleur au pire) en SSR, SR, R ou N ; chacun est également de type vent, eau, feu, terre, lumière ou ténèbres. Il est recommandé d'utiliser un élément avantageux au combat (par exemple en utilisant de l'eau contre le feu) puisque certains donjons donnent une pénalité à l'élément non avantagé. Les acteurs de doublage fournissent des voix à tous les personnages au combat et à la plupart des scénarios principaux et des événements.

Économie du jeuModifier

Granblue Fantasy utilise un système de gacha ; plutôt que d'acheter de nouveaux personnages, les joueurs dépensent des cristaux ou des tickets, puis obtiennent une apparition aléatoire en utilisant les cristaux ou les tickets[3]. Les personnages et l'équipement sont acquis au hasard ; n'importe quel cristal n'a qu'un certain pourcentage de chance d'être un personnage souhaité[4]. Ce système s'est avéré lucratif, car certains joueurs tentent compulsivement d'obtenir les personnages souhaités en dépensant de l'argent pour des acquisitions répétées de personnages aléatoires. Il était tellement efficace au point de soulever des inquiétudes sur une réglementation gouvernementale pour arrêter l'exploitation ; la Japan Online Game Association a imposé des restrictions plus strictes à l'industrie après qu'un joueur se soit streamer en train de dépenser environ 700 000 ¥ (6 000 $) pour tenter d'obtenir Andira, un nouveau personnage fortement promu, le [4]. En effet, le taux d'apparition d'Andira était plus élevé à la normale pendant une période limitée, et dont après le , elle est devenue plus difficile à acquérir, alimentant le « délire » et la pression des pairs sur les joueurs pour tenter de la récupérer immédiatement[3]. La frustration et les allégations selon lesquelles le taux d'apparition d'Andira est inférieur à celui annoncé par d'autres joueurs ont également conduit le développeur Cygames à offrir une compensation en cristaux aux personnes prises dans l'incident, une promesse de mettre en place un système pour donner automatiquement une apparition après trop de « ratés », et des excuses de la direction[5]. Après le changement de politique, les joueurs choisissent et acquièrent immédiatement le personnage souhaité après avoir dépensé 90 000 cristaux (300 tirages).

DéveloppementModifier

« Je me suis dit : « Pouvons-nous vraiment créer un RPG mobile avec une telle sensation à grande échelle ? » mais après avoir vu l'écran du jeu, j'ai été vraiment surpris… C'est comme si vous oubliez complètement que vous jouez à un jeu mobile. »

– Kenji Kobayashi, directeur de DeNA[6].

Nobuo Uematsu a composé onze pistes pour le jeu, Tsutomu Narita en réalisant neuf autres et Minaba dessinant environ 100 designs de personnages potentiels[7],[8]. Le jeu contient également des doublages de Hiroaki Hirata, qui a précédemment travaillé sur Final Fantasy XII et Dissidia 012: Final Fantasy[2].

Le jeu était initialement prévu pour une sortie au Japon le , mais il a été repoussé au [9]. Le jeu est free-to-play et édité par Mobage[10]. Au TGS 2015, il a été annoncé que le jeu recevrait une sortie internationale en [11]. Au lieu d'un lancement international, un patch linguistique a été publié ajoutant une option dans le jeu pour passer du japonais à l'anglais[12]. Cela permet aux joueurs internationaux qui ont joué à la version japonaise de conserver toutes leurs données.

RéceptionModifier

En , le jeu avait été téléchargé plus de 10 millions de fois au Japon[13], un chiffre qui est passé à plus de 25 millions en [14]. Le jeu a rapporté 20,9 milliards de yens (189,27 millions de dollars) entre et [15]. En , il a rapporté 33,9 milliards de yens (307 millions de dollars), où il s'agissait du sixième jeu mobile le plus rentable de l'année[16]. Dans l'ensemble, le jeu a rapporté au moins 54,8 milliards de yens (496 millions de dollars) au Japon entre et . De nombreux journalistes l'ont comparé favorablement aux premiers jeux Final Fantasy[1],[10].

Autres productionsModifier

AnimeModifier

La production d'une adaptation en anime de Granblue Fantasy a été annoncée en . Granblue Fantasy: The Animation, produite par A-1 Pictures, est diffusée pour la première fois entre le et le . Une seconde saison, produite cette fois-ci par MAPPA, est diffusée pour la première fois entre le et le .

Adaptations sur consoleModifier

Granblue Fantasy Versus (en), un jeu vidéo sur console. Le jeu a été annoncé pour la première fois au « Granblue Fantasy Fes » en . Il s'agit d'un jeu de combat animé en 2,5D développé par Arc System Works pour Playstation 4 et ordinateur via la plateforme Steam. Versus devait initialement sortir en , et la bêta fermé a eu lieu du au . Le jeu a été officiellement publié le , avec une dernière annonce au « Granblue Summer Fes » en .

Granblue Fantasy: Relink (en), un jeu vidéo sur console animée en 3DCG proposé jusqu'à son développement par Cygames Osaka, en remplacement de PlatinumGames.

Notes et référencesModifier

(en)/(ja) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Granblue Fantasy » (voir la liste des auteurs) et en japonais « グランブルーファンタジー » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Dean James, « Granblue Fantasy revealed as Nobuo Uematsu's mobile 'blockbuster' JRPG », sur Just Push Start, (consulté le 13 mai 2020)
  2. a et b (en) Alexa Ray Corriea, « Final Fantasy veterans team up for mobile 'blockbuster JRPG' Granblue Fantasy », sur Polygon, (consulté le 13 mai 2020)
  3. a et b (en) Yuji Nakamura, « $6,065 Spent in One Night Shows Dark Side of Japan's Mobile Games », sur Bloomberg, (consulté le 13 mai 2020)
  4. a et b (en) Yuji Nakamura, « Smartphone gamers blow small fortune on their obsession », sur The Japan Times, (consulté le 13 mai 2020)
  5. (ja) Satoru Inoue, « 「グラブル」高額課金をサイバー副社長に問う », sur Nikkei Business,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  6. (en) « Final Fantasy VI Art Director Reunites With Nobuo Uematsu For A New RPG », sur siliconera.com, (consulté le 13 mai 2020)
  7. (en) Thomas Schulenberg, « Final Fantasy 6 art director, composer working on Granblue Fantasy », sur Engadget, (consulté le 13 mai 2020)
  8. (en) Stew Shearer, « Nobuo Uematsu and FFVI Art Director Join Mobile RPG Granblue Fantasy », sur Escapist Magazine, (consulté le 13 mai 2020)
  9. (ja) « 「グランブルーファンタジー」の配信は3月10日開始。本日オープンした公式サイトには皆葉英夫氏/植松伸夫氏のインタビューコンテンツも », sur Escapist Magazine,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  10. a et b (en) Matthew Diener, « Nobuo Uematsu and FFVI art director reunite for Granblue Fantasy, a Mobage mobile game », sur Pocket Gamer, (consulté le 13 mai 2020)
  11. (en) Shaun Musgrave, « TGS 2015: Hit Social RPG ‘Granblue Fantasy’ Will Be Coming To The West In March 2016 », sur TouchArcade, (consulté le 13 mai 2020)
  12. (ja) Somin, « 『グラブル』新ジョブの賢者・ガンスリンガー・剣聖・アサシンが発表。新コラボ情報も【TGS2015】 », sur dengekionline.com,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  13. (ja) « 登録者数1000万人突破!! », sur granbluefantasy.jp,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  14. (ja) « 2500万人突破キャンペーン開催のお知らせ », sur granbluefantasy.jp,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  15. (ja) « 課金売上トップは『モンスト』、勢いを増す『FGO』――『ファミ通モバイルゲーム白書2018』12月12日発売 », sur Famitsu,‎ (consulté le 13 mai 2020)
  16. (ja) « 2018年アプリ収益予測@Game-i », sur game-i (consulté le 13 mai 2020)

Liens externesModifier