Gregori Chmara

acteur, metteur en scène
(Redirigé depuis Grégory Chmara)
Gregori Chmara
Grigori Chmara 1918.JPG
Gregori Chmara
Biographie
Naissance
Entre 1878 et 1899, possiblement le 29 juillet 1893
PoltavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Conjointe

Gregory ChmaraGrigorij Michailowitsch Chmara le à Poltava[1],[2], et mort le à Paris 9e[3], est un acteur et un metteur en scène français d'origine russe.

BiographieModifier

D'origine géorgienne[4], Gregori Chmara fut un élève de Constantin Stanislavski. Il commença sa carrière théâtrale en 1910 au Théâtre d'art de Moscou et joua avec Olga Knipper, l'épouse de Tchekhov[5]. Il commença sa carrière cinématographique en 1915 dans le film muet Le Grillon du foyer (Sverchok na pechi) réalisé par Boris Souchkevitch d'après le livre de Charles Dickens[6].

En 1919 ou 1925[7], il émigra en Allemagne, et en 1935, il s'installa à Paris après un séjour aux États-Unis[4]. Mort à Paris le , Gregori Chmara est inhumé au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois. En France, le livre de sa veuve Véra Volmane Gregory Chmara, l'homme expressif est publié en 1979.

Filmographie partielleModifier

ThéâtreModifier

Metteur en scèneModifier

ComédienModifier

Notes et référencesModifier

  • « Grégory Chmara (1893-1970) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 17 janvier 2017)
  • Les sources différent largement sur la date de naissance, de 1878, figurant dans son acte de décès et dans Das große Personenlexikon des Films, à 1899. 1886 est une autre année de naissance couramment avancée.
  • Acte de décès n° 87 (vue 12/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 9e arrondissement, registre des décès de 1970.
  • a et b N. Z, « Gregory Chmara avait su transmettre la leçon de Stanislavski », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  • N. Z, « Gregory Chmara monte deux courtes pièces de Strindberg », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  • Boris Sushkevich, Aleksandr Uralsky, Mariya Durasova et Maria Ouspenskaya, Sverchok na pechi, (lire en ligne)
  • « Le comédien et metteur en scène Gregory Chmara est mort », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  • Le Monde, 13 octobre 1953
  • « " LE CHARME SLAVE " À LA COMÉDIE DE PARIS », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  • a b c d e et f « Grégory Chmara », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 17 janvier 2017)
  • Claude Sarraute, « " HUMILIES ET OFFENSÉS " de DOSTOIEVSKY AU NOUVEAU THÉÂTRE DE POCHE », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 janvier 2017)
  • Le Monde, 25 février 1970
  • Le Monde, 27 février 1970
  • BibliographieModifier

    • Charles Ford, Véra Volmane, Gregory Chmara, l'homme expressif, Hors collection, La Table Ronde, Parution : 23-01-1979, (ISBN 271031312X).

    Liens externesModifier