Gouvernement de Broqueville I

Gouvernement de Broqueville

Royaume de Belgique

Description de cette image, également commentée ci-après
Roi Albert Ier
Chef de cabinet Charles de Broqueville
Formation
Fin
Durée 6 ans, 11 mois et 15 jours
Composition initiale
Coalition
Représentation
Chambre
86  /  166
Sénat
64  /  111
Drapeau de la Belgique

Le gouvernement de Broqueville I est un gouvernement catholique qui gouverna la Belgique du jusqu'au . Le premier du gouvernement, Charles de Broqueville est également ministre des chemins de fer, des postes et du télégraphe. À partir de 1916, le gouvernement est élargi avec les socialistes et les libéraux. Après ce remaniement on l'appelle aussi le gouvernement de Broqueville II. D'octobre 1914 à novembre 1918, le gouvernement belge en exil en France siégeait dans l'immeuble Dufayel à Sainte-Adresse.

À la suite de désaccords avec Paul Hymans au sujet de la politique linguistique et avec Albert Ier au sujet de la position de ce dernier comme commandant en chef de l'armée, Charles de Broqueville démissionne et est remplacé par Gerard Cooreman, ex-président de la Chambre des Représentants et un des directeurs de la Société Générale.

CompositionModifier

Ministère Nom Parti
Premier et ministre des chemins de fer, des postes et du télégraphe Charles de Broqueville Parti catholique
Ministre des affaires étrangères Julien Davignon Parti catholique
Ministre de l'intéreur Paul Berryer Parti catholique
Ministre des arts et des sciences Prosper Poullet Parti catholique
Ministre de justice Henri Carton de Wiart Parti catholique
Ministre des finances Michel Levie Parti catholique
Ministre de l'industrie et du travail Armand Hubert Parti catholique
Ministre de l'agriculture et des travaux publics Aloys Vande Vyvere Parti catholique
Ministre de la guerre Joseph Hellebaut Parti catholique
Ministre des colonies Jules Renkin Parti catholique

RemaniementsModifier