Ouvrir le menu principal
Gouvernement Vranitzky I
(de) Bundesregierung Vranitzky I

IIe République d'Autriche

Description de l'image defaut.svg.
Président fédéral Rudolf Kirchschläger
Kurt Waldheim
Chancelier fédéral Franz Vranitzky
Formation
Fin
Durée 5 mois et 9 jours
Composition initiale
Coalition SPÖ-FPÖ
Représentation
Conseil national
102 / 183
Drapeau de l'Autriche

Le gouvernement Vranitzky I (en allemand : Bundesregierung Vranitzky I) est le gouvernement fédéral autrichien entre le 16 juin et le , durant la seizième législature du Conseil national.

Majorité et historiqueModifier

Dirigé par le nouveau chancelier fédéral social-démocrate Franz Vranitzky, précédemment ministre fédéral des Finances, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition rouge-bleue » entre le Parti socialiste d'Autriche (SPÖ) et le Parti libéral d'Autriche (FPÖ), qui disposent ensemble de 102 députés sur 183, soit 55,7 % des sièges au Conseil national.

Il est formé à la suite de la démission du chancelier Fred Sinowatz et succède à son gouvernement, formé d'une coalition identique. Opposé à la candidature du conservateur Kurt Waldheim à l'élection présidentielle de mai-juin 1986, en raison de son passé nazi, Sinowatz remet sa démission après la victoire du candidat du Parti populaire autrichien (ÖVP), et le SPÖ décide de le remplacer par le ministre fédéral des Finances.

À peine trois mois plus tard, lors du congrès fédéral du FPÖ, Jörg Haider, représentant du courant nationaliste et pan-germaniste du parti, remporte la présidence contre le vice-chancelier Norbert Steger, figure de la tendance libérale pro-européenne. Prenant acte de ce revirement idéologique, Vranitzky convoque des élections législatives anticipées pour le . À la suite de ce scrutin, le chancelier est reconduit dans ses fonctions après avoir formé une « grande coalition » avec l'ÖVP et constitué le gouvernement Vranitzky II.

CompositionModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier