Ouvrir le menu principal

Gouvernement Rinne

gouvernement finlandais
Gouvernement Rinne
(fi) Rinteen hallitus
(sv) Regeringen Rinne

République de Finlande

Description de l'image Antti_Rinne.jpg.
Président de la République Sauli Niinistö
Premier ministre Antti Rinne
Élection 14 avril 2019
Législature XXXVIIIe
Formation
Durée 1 mois et 8 jours
Composition initiale
Coalition politique SDP-Kesk-Vihr-Vas-SFP
Ministres 19
Femmes 11
Hommes 8
Représentation
Eduskunta
117 / 200
Drapeau de la Finlande

Le gouvernement Rinne (en finnois : Rinteen hallitus, en suédois : Regeringen Rinne) est le gouvernement de la république de Finlande depuis le , durant la XXXVIIIe législature de l'Eduskunta.

Il est dirigé par le social-démocrate Antti Rinne et formé d'une coalition à cinq partis entre les sociaux-démocrates, les centristes, les écologistes, les écosocialistes et le parti de la minorité suédophone. Bénéficiant d'une majorité de 117 députés sur 200, il succède au gouvernement Sipilä.

Sommaire

Coalition et historiqueModifier

Dirigé par le nouveau Premier ministre social-démocrate Antti Rinne, ancien ministre des Finances, ce gouvernement est composé et soutenu par une coalition entre le Parti social-démocrate de Finlande (SDP), le Parti du centre (Kesk), la Ligue verte (Vihr), l'Alliance de gauche (Vas) et le Parti populaire suédois de Finlande (SFP)[1]. Ensemble, ils disposent de 117 députés sur 200, soit 58,5 % des sièges de l'Eduskunta.

Il est formé à la suite des élections législatives du 14 avril 2019.

Il succède donc au gouvernement du centriste Juha Sipilä, formé d'une coalition entre le Kesk, le Parti de la coalition nationale (Kok) et Réforme bleue (SIN).

Trois semaines après le scrutin, le 8 mai, le président du SDP Antti Rinne annonce avoir l'intention d'ouvrir des négociations en vue de constituer une majorité avec le Kesk, la Vihr, la Vas et le SFP. Sa décision repose sur une série d'échanges préliminaires au cours de la semaine précédente[2]. Elles sont conclues positivement le 3 juin et prévoient un exécutif de 18 ministres, un tiers revenant aux sociaux-démocrates et confiant les ministères des Affaires étrangères et de l'Intérieur aux écologistes, les ministères des Finances, de la Défense et de l'Économie aux centristes et le ministère de la Justice aux suédophones[3].

Lors de la séance parlementaire du 6 juin, Antti Rinne est élu Premier ministre par 111 voix pour et 74 voix contre, ayant par ailleurs reçu le vote favorable du seul député du Mouvement maintenant (LN). Il est ensuite assermenté avec le reste du cabinet, dont 58 % des ministres sont des femmes, ce qui en fait l'un des plus féminisés de l'histoire du pays après le gouvernement Vanhanen II en 2007. Il s'agit par ailleurs du premier cabinet dirigé par les sociaux-démocrates depuis 20 ans[4],[5].

CompositionModifier

Initiale (6 juin 2019)Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Premier ministre Antti Rinne SDP
Vice-Premier ministre
Ministre des Finances
Mika Lintilä Kesk
Ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto Vihr
Ministre de l'Intérieur Maria Ohisalo Vihr
Ministre du Commerce extérieur et du Développement Ville Skinnari SDP
Ministre de la Justice Anna-Maja Henriksson SFP
Ministre de l'Emploi Timo Harakka SDP
Ministre de la Défense Antti Kaikkonen Kesk
Ministre des Affaires locales et des Réformes Sirpa Paatero SDP
Ministre des Transports Sanna Marin SDP
Ministre de l'Éducation Li Andersson Vas
Ministre de la Science et de la Culture Annika Saarikko Kesk
Ministre des Affaires européennes Tytti Tuppurainen SDP
Ministre de l'Environnement et du Climat Krista Mikkonen Vihr
Ministre de l'Agriculture et des Forêts Jari Leppä Kesk
Ministre des Affaires économiques Katri Kulmuni Kesk
Ministre des Affaires sociales et de la Santé Aino-Kaisa Pekonen Vas
Ministre de la Famille et des Services sociaux Krista Kiuru SDP
Ministre de la Coopération nordique et de l'Égalité Thomas Blomqvist SFP

Notes et référencesModifier

  1. Anne-Françoise Hivert, « Le retour des sociaux-démocrates à la tête du gouvernement finlandais », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2019).
  2. (en) « Antti Rinne choose four coalition partners for government », New Now Finland,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2019).
  3. (en) David MacDougall, « Consensus and concessions as new government programme unveiled », New Now Finland,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2019).
  4. « Premier gouvernement de gauche en Finlande depuis 20 ans », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juin 2019).
  5. (en) « Antti Rinne appointed Finland's new PM », Yle,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2019).

AnnexesModifier