Ouvrir le menu principal

Goodnight, Irene

(Redirigé depuis Goodnight Irene)
Goodnight, Irene

Chanson de Leadbelly
Enregistré
Genre folk
Auteur Leadbelly

Goodnight, Irene est une chanson du musicien de blues américain Leadbelly[1] (qui d'habitude l'appelait simplement Irene)[2].

Il est à noter qu'il y a des débats entre les historiens de la musique sur la paternité exacte de la chanson, mais c'est Leadbelly qui était le premier à l'enregistrer, pour la Bibliothèque du Congrès au milieu des années 1930 lorsqu'il était emprisonné au pénitencier d’État de Louisiane[1]. Au fil des années, il a continué à la modifier, y ajoutant six nouveaux couplets[3].

En 1950, l'année qui a suivi la mort de Leadbelly, la chanson a été reprise par les Weavers[3], qui l'ont portée à l'attention du grand public[1]. Leur version a atteint la 1re place des classements du magazine musical américain Billboard[3] (plus précisément, du classement « Best Sellers in Stores » de Billboard).

À l'été 1950, Goodnight, Irene devient une « chanson de retour » pour Frank Sinatra, qui l'enregistre et fait son retour sur scène avec sa version[2].

La chanson sera enregistrée par de nombreux autres artistes, parmi lesquels Johnny Cash, Jim Reeves, Jo Stafford, Jerry Lee Lewis, Little Richard et Peter, Paul and Mary.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Oliver Trager, The American Book of the Dead, Simon and Schuster, , 147– p. (ISBN 978-0-684-81402-5, lire en ligne)
  2. a et b The University of North Carolina Press, The Savor the South® Cookbooks, 10 Volume Omnibus E-book: Includes Buttermilk, Pecans, Peaches, Tomatoes, Biscuits, Bourbon, Okra, PIckles and Preserves, Sweet Potatoes, and Southern Holidays, University of North Carolina Press, , 251– p. (ISBN 978-1-4696-1569-1, lire en ligne)
  3. a b et c Alfred William Cramer, Musicians & Composers of the 20th Century: Antônio Carlos Jobim-Charlie Parker, Salem Press, (ISBN 978-1-58765-515-9, lire en ligne) :

    « Over the years Leadbelly continued to modify "Goodnight Irene," eventually adding six verses. The year after his death, the Weavers' cover titled "Goodnight, Irene" reached number one on the Billboard charts. It was subsequently recorded by ... »