Ouvrir le menu principal

Le glamping est un type d'hébergement touristique se rapprochant du camping et entrant dans la catégorie du tourisme alternatif.

Le terme est un mot-valise issu de la contraction de « glamour » (glamorous) et de « camping »[1],[2]. Il a été inventé par une fermière américaine "MaryJane", et apparaît pour la première fois en mars 2007 dans un article de USA Today[3][réf. à confirmer].

Wigwam Village à Cave City, Kentucky aux États-Unis

Sommaire

DéfinitionModifier

 
Un confort intérieur optimum est une caractéristique essentielle du glamping. Ici, l'intérieur du Wagonstay à Kirwee, Nouvelle-Zélande.

Le glamping est un type de camping qui propose des hébergements insolites (cabane, caravane Airstream, chariot bâché, maison arboricole, roulotte, tipi, verdine, yourte, Da'hutte), les clients préférant éviter l'entassement et la foule au profit de l'isolement, du retour à la nature, du dépaysement[4].

Le succès de ce concept repose sur l’aspect insolite du mode d’hébergement et l’assurance d’un niveau de confort (literie, restauration) plus ou moins élevé.

Un grand nombre d’entreprises proposant du glamping s’inscrivent dans une démarche d'écotourisme (notion d'« Ecocamping ») pour la protection de l'environnement[5], durabilité et d’éco-responsabilité et mettent en avant les écolabels qu’elle se sont vu attribuer. Dans cette optique, les vacanciers utilisent des sanitaires collectifs. En grande partie tourisme de nature, le glamping ne possède cependant pas toujours toutes les caractéristiques de l'écotourisme.

Types d'hébergementModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Place au glamping ! - La Presse, 8 avril 2009
  2. « Le "glamping", un concept chic à la mode », sur Le Monde,
  3. « L'évolution des hébergements insolites », Hôtes Insolites - Formation en hébergement insolite,‎ (lire en ligne)
  4. « Passez donc au glamping, le camping chic et glamour », sur ladepeche.fr,
  5. Eco-tourisme : cet automne, let's go "glamping" ! - Bioaddict, 17 octobre 2011