Giuseppe Bertoleoni

Giuseppe Ier
Titre
Roi de Tavolara

(9 ans)
Successeur Paolo Ier
Biographie
Dynastie Famille Bertoleoni
Nom de naissance Giuseppe Celestino Bertoleoni Poli
Date de naissance
Lieu de naissance La Maddalena
Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne
Date de décès (à 70-71 ans)
Lieu de décès Tavolara
Sépulture Cimetière de Tavolara
Conjoints Laura Ornano
Enfants Paolo Ier Red crown.png
Maria Bertoleoni
Antonio Bertoleoni

Giuseppe Bertoleoni
Monarques de Tavolara

Giuseppe Celestino Bertoleoni, né le à La Maddalena en Sardaigne et décédé en 1849 à Tavolara[1], est un berger d'origine corse qui fut le premier habitant de l'île de Tavolara, située au nord-est de la Sardaigne, avant d'en devenir le premier roi sous le nom de Giuseppe Ier en 1836, avec l'accord du roi Charles-Albert de Sardaigne.

BiographieModifier

Né le , sur l'île voisine de La Maddalena, Giuseppe Bertoleoni est un berger qui est le premier à venir s'installer sur l'île de Tavolara, alors en territoire sarde[2].

En 1836, l'île fut visitée par le roi Charles-Albert de Sardaigne qui fut immédiatement frappé par l'éducation et la vivacité d'esprit de Giuseppe Bertoleoni. Le souverain sarde offrit alors Tovalara au berger et le fit roi. Ce dernier installa alors ses deux familles (il était bigame) sur l'île[3].

Par la suite, le gouvernement italien tente de le poursuivre pour bigamie, mais a échoue à cause du titre de ce dernier[4]. En 1845, Giuseppe cède le trône à son fils aîné, Paolo. Il meurt quatre ans plus-tard en 1849[5].

Les origines exactes de Giuseppe Bertoleoni sont un mystère. Parce qu'il prétendait être plus instruit que le berger sarde moyen, certains ont supposé sans aucune raison qu'il était un membre fugitif des Carbonari, ou un aristocrate français exilé voire le dauphin Louis XVII évadé de la prison du Temple[6].

Notes et référencesModifier

  1. « King Giuseppe I of Tavolara », sur geni_family_tree (consulté le )
  2. Vincent Rea, « Tavolara, le royaume perdu », sur Geo.fr, (consulté le )
  3. Alberto Ferrero della Marmora, Itinéraire de l'ile de Sardaigne pour faire suite au Voyage en cette contrée, Turin, Bocca, , 190–193 p. (lire en ligne)
  4. Wallechinsky, David, and Amy Wallace (2005), The New Book of Lists, pp 383-384, (ISBN 1-84195-719-4)
  5. Antoine-Claude Pasquin Valery, Voyages en Corse, à l'ile d'Elbe et en Sardaigne, vol. 2, Paris, (lire en ligne), p. 9
  6. Hans Otto Meissner (trans. Florence and Isabel McHugh), Unknown Europe, London and Glasgow, Blackie & Sons, , 15–16 p.