Ouvrir le menu principal

Gilles Pollet, né le [1], est un politologue français, spécialiste de l'analyse des politiques publiques et de la socio-histoire des sciences de gouvernement. Il est professeur des universités à l'institut d'études politiques de Lyon (Sciences Po Lyon), dont il a été également directeur de juillet 2004 [2] à juillet 2014, renouvelé dans ses fonctions en juillet 2009[3]. Il est actuellement directeur de l'Institut des Sciences de l'Homme (ISH) qui fait partie du Réseau national des Maisons des Sciences de l'Homme (RnMSH). Il est aussi responsable du Doctorat de science politique et du Master de Politiques Publiques de l'Université de Lyon.

Il a également été bassiste dans le groupe de rock Gestalt de 1982 à 1989[4].

Sommaire

BiographieModifier

FormationModifier

Formé à l'Université Lumière Lyon 2, Gilles Pollet obtient dans cette université une maîtrise de sociologie, puis un doctorat en histoire contemporaine. Il reçoit aussi une habilitation à diriger des recherches à l'institut d'études politiques de Grenoble en 1994 et son agrégation de science politique en 1996[5].

Parcours d'enseignantModifier

Il a été successivement maître de conférences en science politique à l'institut d'études politiques de Grenoble, puis professeur de science politique à l'université de Lyon-III Jean-Moulin[2]. Gilles Pollet a été responsable du master « Politiques publiques et gouvernements comparés » délivré par l'université Lyon 2 et préparé à l’Institut d'études politiques de Lyon[5]. Il est chercheur dans le laboratoire Triangle (UMR 5206), coresponsable du pôle « Action Publique »[2].

Missions officiellesModifier

Gilles Pollet a été membre du comité de suivi de la démarche d’évaluation (CSDE) de la région Rhône-Alpes depuis septembre 2002, et chargé de mission pour les sciences humaines et sociales à la direction de la Recherche, au ministère délégué à la Recherche entre mars 2003 et juin 2004[5].

PublicationsModifier

Publications propresModifier

Direction de publications collectivesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier