Gilles Dossou-Gouin

écrivain béninois
Gilles Dossou-Gouin
Gilles Dossou-Gouin.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
MoldeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gilles Dossou-Gouin (né le , et mort le [1]) est un écrivain béninois.

BiographieModifier

Il publie son premier ouvrage en 1996 : L'imaginaire et le symbolisme de Dieu qui déclenche une telle controverse en 1997 qu'il doit s'exiler au Sénégal.

En 2003, avec l'aide de l'UNESCO, il publie son second ouvrage Le Cri Noir du Nègre.

En 2005, il est accueilli par la ville norvégienne de Molde dans le cadre du Pen club jusqu'en 2007. Il y réside désormais[2].

En 2010, il publie : La liberté d'expression dans la tradition des peuples noirs.

Parallèlement, il a publié plusieurs poèmes en Norvège dans des anthologies.

ŒuvresModifier

  • Participe à l'anthologie Under the same sky (Sous le même ciel), préface par Salman Rushdie avec la collaboration de Nork Pen, éd. Communicatio, .
  • De la Wallonie à la Francophonie (poésie) éditions Mélonic, Canada, .
  • Quand les larmes murmurent la parole (poésie) suivi de L'Hippocampe, (poésie) éditions Mélonic Canada, .
  • En fremmed i Hustavika (Un étranger à Hustadvikka), édité par Cappelen-Damn, Oslo, .
  • Veøya, une rencontre de foi avec l’Europe (poésie), 56 pages, éditions Mélonic, Canada, .
  • La liberté d'expression dans la tradition des peuples noirs (essai), 400 pages, éditions Mélonic, Canada, .
  • Participe à l'anthologie De stemmeløses røst, préfacé par Kjell Olaf Jensen.
  • Å bestå (Subsister), premier recueil de poèmes en langue norvégienne ; poème satirique sur la culture et l'identité noires, publié par la commune de Molde, juin 2008.
  • Le Cri Noir du Nègre, 2003.
  • L'imaginaire et le symbolisme de Dieu : Veøya, une rencontre de foi avec l'Europe (il y présente une série de poèmes sur l'île)[3].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier