Gilberte Chambaud

universitaire et chimiste théoricienne française

Gilberte Chambaud (née Gilberte Marguerite Debrabant) née le , à Masny (59), est une chimiste théoricienne française, professeure émérite à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle est spécialiste en chimie quantique, appliquée aux domaines de la physico-chimie moléculaire, de la spectroscopie et des interactions molécule–surface[1].

BiographieModifier

Admise à l'École Normale Supérieure de Fontenay-aux Roses en 1968, elle effectue une licence, maîtrise, et un DEA de chimie physique à l'Université d'Orsay. Titulaire de l'agrégation de chimie en 1972, elle prépare un doctorat de 3e cycle au Département chimie de l’École Normale Supérieure (Paris)[2], d'abord en tant qu'agrégé préparateur puis en tant que maître-assistant. Elle est docteur d’État de l’Université Pierre et Marie Curie, pour une thèse intitulée “Détermination théorique de surfaces de potentiel : État fondamental de (O–H–H)+. Etats excités de ArH+”, sous la direction de Bernard Lévy.

En 1985 elle est recrutée comme professeur au Département chimie de l'ENS. Elle passera un an (1990–1991) comme chercheuse invitée à l'Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main (Allemagne), dans le groupe de Pavel Rosmus. En 1992 elle devient professeur à l'Université de Marne-la-Vallée. Elle est professeur émérite depuis 2014.

En parallèle de ses activités scientifiques, elle a exercé de nombreuses fonctions d'encadrement de la recherche. De 1992 à 2001, elle est doyenne de la Chimie à l'Université de Marne-la-Vallée. De 2001 à 2005, elle est vice-présidente du Conseil d'administration de l'Université de Marne-la-Vallée. De 2003 à 2005, elle est membre du Département chimie au Ministère de la recherche et l'éducation. De 2006 à 2011, elle est nommée directrice scientifique de l'Institut de chimie du CNRS. Puis de 2011 à 2014, elle est conseillère scientifique à l'AERES, chargée de la chimie[3].

De 2012 à 2015, elle a été élue vice-présidente de la Société Chimique de France (SCF), puis élue présidente de 2015 à 2018. Elle a créé en 2006 le réseau français de chimie théorique, et en 2008 le réseau franco-chinois de chimie théorique.[4] En 2018, elle a été élue présidente de la fondation de la nouvelle université Lille Nord Europe, à Lille.

En 2016, elle est élue membre de l'Academia Europaea, l'académie européenne des sciences[5].

Production scientifique et pédagogiqueModifier

Elle a supervisé 17 thèses de doctorat, écrit 145 publications dans des revues internationales à comité de lecture,[6] et a été invitée à donner plus de 75 conférences nationales et internationales.

Elle a traduit en français plusieurs ouvrages de référence dans l'enseignement de la chimie générale et chimie physique, en premier cycle, de Peter Atkins (comme ses deux ouvrages Chimie Générale[7] et Chimie Physique[8]), mais également des livres de vulgarisation comme Le parfum de la fraise[9].

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. « CV de Gilberte Chambaud »
  2. « CV 2015 »
  3. (en-GB) « Isite | The Foundation has elected its President » (consulté le )
  4. « HCERES: Gilberte Chambaud »
  5. « Academy of Europe: Chambaud Gilberte », sur www.ae-info.org (consulté le )
  6. « Scopus preview - Scopus - Author details (Chambaud, Gilberte) », sur www.scopus.com (consulté le )
  7. « Chimie générale / Peter Atkins ; texte français de Pierre Archirel, Gilberte Chambaud, Nelly Daune, Sylvette Gaillard - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le )
  8. Peter William Atkins, Chimie physique, Technique et documentation Vuibert, (ISBN 978-2-85206-202-3, 978-2-85206-203-0 et 978-2-85206-204-7, lire en ligne)
  9. Le parfum de la fraise - Mystérieuses molécules, (lire en ligne)
  10. Décret du 11 juillet 2008 portant promotion et nomination (lire en ligne)

Liens externesModifier