Germaine Arbeau-Bonnefoy

Germaine Arbeau-Bonnefoy, née à Paris le et morte dans cette même ville en , est une professeur de piano française, qui a créé en l’Évolution Musicale de la Jeunesse (EMJ), association parisienne de concerts-conférences pédagogiques plus connue sous le nom de Musigrains et ayant effectivement fonctionné entre et .

Germaine Arbeau-Bonnefoy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Hébergés dans les premières et les dernières années dans la vieille Salle du Conservatoire, les salles Pleyel et Gaveau, la Mutualité et le Théâtre du Châtelet, les Musigrains ont surtout été associés au Théâtre des Champs-Élysées de 1949 à 1978. Axés sur la musique classique, les concerts effectuaient des incursions dans les domaines de la musique contemporaine, la danse classique ou moderne, le folklore et le jazz.

Elle a présenté elle-même la plupart des concerts de l'association jusqu'en 1977, secondée ou remplacée à partir de 1964 par Rémy Stricker, Jean-Pierre Armengaud et Michel Capelier.

Germaine Arbeau-Bonnefoy était l’épouse de Pierre Arbeau-Barreau (Paris, 1897-Paris, 1979), pianiste et compositeur. Ils étaient de proches amis d'Édouard Autant et Louise Lara, ainsi que de Geneviève Joy et Henri Dutilleux.

BibliographieModifier

Liens externesModifier