Ouvrir le menu principal

Gerald F. Bogan
Gerald F. Bogan
Gerald F. Bogan à bord de USS Valley Forge le .

Naissance
Mackinac Island, Michigan
Décès (à 78 ans)
La Jolla, San Diego, Californie
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Seal of the United States Department of the Navy.svg United States Navy
Grade US-O9 insignia.svg Vice-amiral
Années de service 1916-1950
Commandement Première flotte des États-Unis
USS Saratoga
Task Force 38
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Navy Cross
Navy Distinguished Service Medal
Legion of Merit

Gerald Francis Bogan ( - ) est un aviateur et vice-amiral de l'US Navy ayant servi pendant les deux guerres mondiales.

Sommaire

BiographieModifier

Gerald Francis Bogan est né le à Mackinac Island, dans le Michigan, de M. James H. Bogan (1867-1936) et de Katharine Nash-Bogan (1868-1958). Il est diplômé de l'Académie navale d'Annapolis en 1916 et sert pendant la Première Guerre mondiale en sur un navire d'escorte de convoi entre la Manche et Gibraltar. Après la guerre, il servit sur des destroyers et en 1925, s'entraîna pour devenir aviateur de la marine. Il fut l'un des premiers aviateurs à atterrir sur un porte-avions[1].

Bogan sert dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale au cours duquel il est décoré de la Navy Cross, deux Navy Distinguished Service Medal et la Legion of Merit avec la "V" Device pour ses actions menées pendant la guerre.

Après-guerreModifier

Bogan est l'auteur d'un mémorandum confidentiel qui a été divulgué par le capitaine John G. Crommelin lors de la révolte des amiraux en septembre 1949. Sa note de service décrivait la situation dans la marine de la manière suivante : « Jamais le moral de la marine n'a été aussi bas depuis mon adhésion à la marine en 1916. La situation se détériore à chaque communiqué de presse. » L'amiral Arthur W. Radford et le chef des opérations navales, Louis E. Denfeld (en), ont approuvé le mémorandum[2].

Bogan prend sa retraite en tant que vice-amiral en 1950, à l'âge de 55 ans[3].

Fin de vieModifier

En août 1963, Bogan était le capitaine d'un yacht de luxe d'une valeur de 250 000 $, le Freedom II, au moment de son naufrage dans l'océan Pacifique, à 600 milles de la Californie. Le yacht était en route d'Honolulu à San Diego. Bogan et six membres d'équipage ont été secourus par le sous-marin USS Razorback[4]. Selon l'équipage, le yacht a perdu une planche de bois dans la coque, inondant les compartiments, sans que l'on sache exactement la cause de cette perte[5].

Bogan décède à l'hôpital Scripps de San Diego le . Il laisse dans le deuil son épouse Katherine, son beau-fils Harold, ses deux soeurs Eleanore et Dorothy et son frère James[1].

Bogan a été intronisé au Naval Aviation Hall of Honor (en) en 1992[6],[7].

CommandementModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « G.F. Bogan Obituary », The Evening News, Sault Ste. Marie, Michigan,‎
  2. « Revolt of the Admirals », TIME (consulté le 15 juin 2014)
  3. « Echoes of 1949 », TIME (consulté le 15 juin 2014)
  4. Seven Men Leave Yacht, Saved by Sub
  5. « Probe Attributes Boat Loss Cause »
  6. « UNITED STATES NAVAL AVIATION 1910–1995 – APPENDIX 19 Naval Aviation Hall of Honor » [archive du ], US Navy (consulté le 15 juin 2014)
  7. (Bogan was inducted at the same time)
  8. « Commanding Officers of USS Saratoga (CV-3) », NavSource.org (consulté le 15 juin 2014)
  9. « Naval Aviation in World War II » [archive du ], Naval Aviation News (consulté le 15 juin 2014), p. 36
  10. US Navy. UNITED STATES NAVAL AVIATION 1910–1995 – Appendix 2 – Aviation Commands
  11. « Commander First Fleet » [archive du ], US Naval Historical Center (consulté le 15 juin 2014)

Liens externesModifier