Georges Winckelmans

footballeur français

Georges Winckelmans
Image illustrative de l’article Georges Winckelmans
Les onze joueurs de l'Olympique lillois premiers champions de France professionnels de l'histoire en 1933.
En haut et de gauche à droite : Défossé Gardien de but, Hochart (dirigeant), Meuris, Vandooren, Beaucourt Capitaine, Mac Gowan, Théry. En bas et de gauche à droite : Decottignies, Lutterlock, Barrett, Varga, Winckelmans.
Biographie
Nom Georges Fernand Olivier Winckelmans
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Lambersart (France)
Décès (à 81 ans)
Lieu Armentières (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Milieu de terrain, ailier droit
Parcours amateur
Années Club
1929-1932Drapeau : France Olympique lillois
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1932-1935Drapeau : France Olympique lillois056 (15)
1935-1936Drapeau : France RC Roubaix025 (10)
1936-1939Drapeau : France Olympique lillois075 (12)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1941-1943Drapeau : France Olympique Iris Club Lillois
1947-1948Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing15v 9n 13d
1948-1950Drapeau : France SO Montpellier 23v 9n 40d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Georges Winckelmans est un footballeur et entraîneur français, né le à Lambersart[1] et mort le [2] à Armentières.

BiographieModifier

Georges Winckelmans évolue comme milieu de terrain ou ailier droit dès le début du professionnalisme à l'Olympique lillois : il est le héros de la finale du premier championnat de France le à Colombes (O. lillois-AS Cannes, 4-3). Il marque deux des buts nordistes dont celui de la victoire à la 86e minute.

En 1935, il part jouer au RC Roubaix. Le club roubaisien est vice-champion de Division 2 en 1936 et rejoint l'élite où il se maintient la saison suivante.

Georges Winckelmans retourne à l'Olympique lillois en 1937 où il termine sa carrière de joueur avec le début de la guerre qui interrompt toute activité du club. L'OL fusionne en 1941 avec son voisin l'Iris Club Lillois pour former l'OIC Lille. Georges Winckelmans devient alors l'entraîneur de cette nouvelle équipe, jusqu'en 1943.

Après la guerre, il continue une carrière d'entraîneur, au CO Roubaix-Tourcoing en 1947-1948[3], puis au SO Montpellier, de 1948 à 1950[4].

StatistiquesModifier

Statistiques de Georges Winckelmans
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
1932-1933   Olympique lillois Division Nationale 18 5 3 2 21 7
1933-1934   Olympique lillois Division 1 19 5 5 1 24 6
1934-1935   Olympique lillois Division 1 10 0 1 0 11 0
1935-1936   RC Roubaix Division 2 22 9 3 1 25 10
1936-1937   Olympique lillois Division 1 19 3 2 1 21 4
1937-1938   Olympique lillois Division 1 22 5 7 0 29 5
1938-1939   Olympique lillois Division 1 22 3 3 0 25 3

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du joueur », sur pari-et-gagne.com (consulté le 13 décembre 2009)
  2. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  3. « Fiche de l'entraîneur », sur c.o.r.t.free.fr (consulté le 13 décembre 2009)
  4. « Dates de la carrière d'entraîneur », sur rsssf.com (consulté le 13 décembre 2009)

Liens externesModifier