Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Gendre, associé puis successeur d'Antoine Bauzonnet (ce dernier ayant été doreur de Jean-Georges Purgold), il s'installe à Paris en 1830. Dès lors les reliures sont signées « Bauzonnet-Trautz », jusqu'à la retraite du premier en 1851. Les reliures sont ensuite signées « Trautz-Bauzonnet ».

Trautz reprend l'atelier de Bauzonnet à sa mort.

Voir aussiModifier