George Clarke

homme politique et architecte anglais
George Clarke
George Clarke (1661-1736), studio of Godfrey Kneller.jpg
Fonctions
Membre au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du Parlement du Royaume d'Angleterre
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Parlement britannique de 1707
7e Parlement de Grande-Bretagne (d)
8e Parlement de Grande-Bretagne (d)
6e Parlement de Grande-Bretagne (d)
3e Parlement de Grande-Bretagne (en)
5e Parlement de Grande-Bretagne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme

George Clarke (-), de All Souls, Oxford, était un architecte anglais, collectionneur d'imprimés et homme politique conservateur qui a siégé à la Chambre des communes anglaise et britannique entre 1702 et 1736.

BiographieModifier

Fils de Sir William Clarke, il s'inscrit au Brasenose College d'Oxford en 1676. Il a été élu membre du All Souls College d'Oxford en 1680. Il a été élu lors d'une élection partielle contestée le en tant que député de l'Université d'Oxford, mais n'a jamais pris son siège car le Parlement avait été prorogé [1]. Il devint juge-avocat de l'armée et fut secrétaire à la guerre en Irlande de 1690 à 1692 et en Angleterre de 1693 à 1704 sous Guillaume III d'Orange-Nassau et la reine Anne. Il a été secrétaire du prince George de Danemark, l'époux de la reine Anne et lord haut amiral et généralissime d'Angleterre [2].

Il a été réélu en tant que député de Winchelsea aux Élections générales anglaises de 1702, et devient secrétaire adjoint de l'Amirauté. Aux Élections générales anglaises de 1705 il est réélu député d'East Looe. Il n'a pas été nommé pour un siège aux élections générales britanniques de 1708. Il est réélu à une élection partielle le comme député de Launceston. Il ne s'est pas présenté aux élections générales britanniques de 1713. Au cours de cette dernière période, il a été Lord Commissaire de l'Amirauté du au , date à laquelle il a été licencié à la suite de l'accession au trône de George Ier [2].

Il revient à la Chambre des communes en tant que député de l'Université d'Oxford lors d'une élection partielle le . Il est réélu aux élections générales de 1722, 1727 et 1734. Au moment de sa dernière élection en 1734, il avait perdu son œil gauche et perdait de vue l'autre [3].

Il était également architecte amateur [4]. Son travail connu se limite en grande partie à Oxford et il est connu pour avoir conçu des bâtiments et aussi pour avoir collaboré avec Nicholas Hawksmoor, entre autres.

Timothy Clayton évoque la collection d'estampes de Clarke, notant que «John Vanburgh, Alexander Pope et George Vertue se sont rendus à Oxford pour utiliser sa bibliothèque avec sa collection unique de notes et de dessins de [Inigo] Jones» (Clayton 1992, p.   124).

La bibliothèque du Worcester College d'Oxford abrite la collection de livres, MSS, gravures et dessins de Clarke. Les travaux de construction de la bibliothèque, commencés quelques années après la fondation du collège en 1714, ont été achevés en 1736. Une dispute entre Clarke et All Souls a entraîné le legs à Worcester.

Liste des oeuvres architecturalesModifier

RéférencesModifier

  1. « CLARKE, George (1661-1736), of All Souls College, Oxford. », History of Parliament Online (1660-1690) (consulté le 25 mai 2019)
  2. a et b « CLARKE, George (1661-1736), of All Souls, Oxford », History of Parliament Online (1690-1715) (consulté le 26 mai 2019)
  3. « CLARKE, George (1661-1736), of All Souls, Oxford. », History of Parliament Online (1715-1754) (consulté le 26 mai 2019)
  4. page 216, A Biographical Dictionary of British Architects 1600-1840, Howard Colvin 2nd edition 1978 John Murray
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « George Clarke » (voir la liste des auteurs).
  • Clayton, T. (1992) «La collection d'estampes de George Clarke au Worcester College, Oxford». Imprimez Quarterly 9 (2) 123–141.
  • Clayton, T. (1997) The English Print 1688–1802 . Yale University Press. Londres.
  • Clayton, T. (2004) "Clarke, George (1661-1736)". Oxford Dictionary of National Biography . Oxford University Press, 2004. Edition en ligne. DOI: http://www.oxforddnb.com/view/article/5496