George Boyle (6e comte de Glasgow)

George Boyle
Fonction
Membre du 18e Parlement du Royaume-Uni
18e Parlement du Royaume-Uni (d)
Buteshire (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activité
Père
Mère
Julia Sinclair (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Monatgue Abercromby (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Gertrude Boyle (d)
Lady Muriel Boyle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Raised tomb of 6th Earl of Glasgow - George Frederick Boyle.jpg
Vue de la sépulture.

George Frederick Boyle, 6e comte de Glasgow DL (-) est un noble écossais.

BiographieModifier

Il est le fils de George Boyle (4e comte de Glasgow) et Julia Sinclair, fille de Sir John Sinclair, 1er baronnet.

En , il voyage avec Frederick Hamilton-Temple-Blackwood, 1er marquis de Dufferin et Ava à Skibbereen dans le comté de Cork pour essayer d'aider les victimes de la Grande Famine en Irlande. Lord Dufferin a laissé un mémoire de leur voyage intitulé Narrative of a Journey from Oxford to Skibbereen during the Year of the Irish Famine publié en 1847.

Il épouse l'hon. Montague Abercromby (1835-1931), fille de George Abercromby (3e baron Abercromby) et Louisa Penuel Forbes, le . Ils ont deux filles :

  • Lady Gertrude Julia Georgina Boyle ( - ); épouse Thomas Cochrane (1er baron Cochrane de Cults), et ont huit enfants.
  • Lady Muriel Louisa Diana Boyle ( - ); morte célibataire

Il est élu lors d'une élection partielle en comme député de Buteshire, mais n'a occupé le siège que jusqu'aux élections générales de juillet 1865.

Il succède comme comte à son demi-frère le . Il occupe les postes de sous-lieutenant de Fife et Renfrewshire et de Lord Clerk Register of Scotland de 1879 jusqu'à sa mort.

Il est décédé à 64 ans, sans descendant masculin. À sa mort, la baronnie britannique de Ross of Hawkhead a disparu.

ReligionModifier

Boyle est un épiscopalien et est un associé de longue date de l'évêque Alexander Penrose Forbes et un partisan de ses vues. La correspondance entre les deux hommes est conservée aux archives de l'Université de Dundee [1]. En 1848, il fondae une école chorale rattachée à l'église de St. Andrews, Millport. Il a poursuivi cela en 1849 en fondant et en dotant le Collège épiscopal et la collégiale du Saint-Esprit, Cumbrae. Le Collège est achevé en 1851 selon les plans de William Butterfield et est ensuite affilié à l'Université de Durham sous le nom de Cumbrae Theological College. Alors que la collégiale est élevée au rang de cathédrale d'Argyll et des îles en 1879, le collège a finalement fermé ses portes en 1888 [2].

RéférencesModifier

  1. « BrMS 1Diocese of Brechin: Correspondence of Alexander Penrose Forbes, Bishop of Brechin and George Frederick Boyle » [archive du ], Archive Services Online Catalogue, University of Dundee (consulté le )
  2. « MS 54 College and Collegiate Church of The Holy Spirit, Isle Of Cumbrae » [archive du ], Archive Services Online Catalogue, University of Dundee (consulté le )

Liens externesModifier