Geoffroi Borgia

Prince de Squillace et comte d'Alvito

Geoffroi de Borgia (ou Jofré Borja en catalan), né à Rome en 1481 et mort à Squillace en ou [1], est le plus jeune fils d'Alexandre VI et de Vannozza Cattanei, et le plus jeune frère de César Borgia, Giovanni Borgia, et Lucrezia Borgia.

Geoffroi Borgia
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Francesco de Borgia y Mila
Lucrezia de Borgia y Mila (d)
Francesco Borgia, 2.Principe de Squillace (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coa fam ITA borgia.jpg
blason

BiographieModifier

Geoffroi est marié à Sancia d'Aragon, fille d'Alphonse II de Naples, il obtient alors la principauté de Squillace (1494) et après une période de tumulte il reçoit du royaume de Naples, le comté d'Alvito (1497).

Geoffroi et Sancia, qui n'ont que 12 et 16 ans au moment du mariage, deviennent des modèles pour le peintre Pinturicchio dans la Dispute de Sainte Catherine, où ils jouent un jeune couple d'amoureux.

 
Geoffroi Borgia et Sancia

En 1497, le Pape Alexandre VI innocente Geoffroi du meurtre du son frère Giovanni Borgia car la rumeur publique le croit coupable à cause de l'antagonisme entre les deux frères pour l'amour de Sancia.

Durant la guerre de 1499–1504, quand Louis XII conquiert Naples, il accompagne alors les Français, mais il est capturé par Prospero Colonna ; il change alors de camp et rejoint les Espagnols, qui se rebellent à Alvito.

Après deux ans Sancia meurt et Geoffroi perd ses droits sur Alvito. Geoffroi se remarie avec Maria de Mila. L'aîné, Francesco Borgia, hérite de la principauté de Squillace.

DescendanceModifier

Geoffroi a également eu un enfant illégitime nommé Jeronimo Borgia qui fut envoyé à sa demande à sa tante Lucrèce où il fut fort apprécié par tous en particulier par Alphonse d'Este, duc de Ferrare.

Notes et référencesModifier

  1. « Borgia, Goffredo in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it (consulté le ).

BibliographieModifier

  • (it) Sarah Bradford, Lucrezia Borgia : la storia vera, Milan, Mondadori, , 373 p. (ISBN 978-88-04-51245-5)
  • Manuel Vázquez Montalbán, Ou César ou rien, Édition du Seuil Collection Points, 1999

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Les séries TVModifier