Geneviève Moracchini-Mazel

archéologue, chercheur au CNRS, directrice des "Cahiers Corsica"

Geneviève Moracchini-Mazel () est une chercheuse au Centre national de la recherche scientifique et une archéologue française.

Geneviève Moracchini-Mazel
Archéologue
Présentation
Naissance
Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Décès (à 87 ans)
Querciolo (Haute-Corse)
Nationalité Drapeau de la France France
Activité de recherche
Autres activités Centre national de la recherche scientifique

BiographieModifier

Geneviève Moracchini-Mazel naît le à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)[1].

En , Geneviève Moracchini-Mazel commence à étudier Mariana, une ancienne colonie romaine dans la province Corse-Sardaigne. En 1958, elle obtient une licence d'histoire de l'art et d'archéologie après ses études à la Sorbonne. Dès lors et jusqu'en 1990, elle fait des recherches en Marana[2].

En 1967, elle devient membre titulaire du Centre national de la recherche scientifique et approfondit ses travaux dans l'architecture paléochrétienne[2].

En parallèle, Geneviève Moracchini-Mazel participe également à la vie associative, en créant l'association des Amis de Mariana en 1966, ainsi que la Fédération d'associations et groupements pour les études corses (FAGEC) en 1970, au sein desquelles elle exerce respectivement les postes de présidente et vice-présidente, jusqu'à sa mort[2].

Geneviève Moracchini-Mazel est aussi directrice de la publication des Cahiers Corsica, une revue scientifique corse consacrée à ses recherches[2].

Elle meurt le dans le hameau de Querciolo (Haute-Corse)[1]. Ses obsèques se déroulent le à l'église Saint-Pancrace de Castellare-di-Casinca (Haute-Corse)[3].

ŒuvreModifier

  • Trésors oubliés des églises de Corse, Hachette,
  • Les Églises romanes de Corse, Klincksieck,
  • Les monuments paléochrétiens de la Corse, Klincksieck,
  • Corse romane, vol. 37, Zodiaque, coll. « Zodiaque : La nuit des temps »,
  • Les Églises piévanes de Corse, de l'époque romaine au Moyen âge, Bastia, FAGEC, (ISBN 2-85279-044-0)
  • « La Piévanie de Paomia », Cahiers Corsica, FAGEC, vol. 77,‎
  • Le site de Ficaria à Pianottoli-Caldarello, Corse du Sud : Les chapelles funéraires sur la plage, Bastia, FAGEC, (ISBN 2-85279-141-2 et 978-2852791411)
  • « Abbayes primitives et monuments du haut Moyen âge en Corse », Cahiers Corsica, FAGEC,‎
  • Corsica sacra : IVème-Xème siècles, vol. 1, Porto-Vecchio, A. Stamperia, , 343 p. (ISBN 2-9514913-4-4 et 978-2951491342)
  • Les sanctuaires préromans de Corse depuis les origines, VIe-IXe s., jusqu'à la fin du premier art roman, Xe-milieu du XIe s., vol. 220, Bastia/Castellare de Casinca, FAGEC, , 18 p. (ISBN 978-2-85279-220-3 et 2-85279-220-6)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Stéphane Orsini, « Moracchini-Mazel Geneviève », sur Comité des travaux historiques et scientifiques, (consulté le ).
  2. a b c et d Charles Monti, « La mort de Geneviève Moracchini-Mazel », sur Corse Net Infos, (consulté le ).
  3. Nicole Mari, « Le dernier hommage de la Corse à Geneviève Moracchini-Mazel », sur Corse Net Infos, (consulté le ).

Liens externesModifier