Ouvrir le menu principal

Gare de Luton

gare ferroviaire britannique

Luton
Image illustrative de l’article Gare de Luton
Arrivée d'une rame à la gare
Localisation
Pays Angleterre
Commune Luton
Adresse Luton Dunstable Busway
Coordonnées géographiques 51° 52′ 56″ nord, 0° 24′ 50″ ouest
Gestion et exploitation
Exploitant Thameslink
Services Thameslink
East Midlands Trains
Caractéristiques
Ligne(s) Midland Main Line
Quais 5
Transit annuel 2014-2015 (3,548 millions)
Altitude 114 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Luton

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Luton

Géolocalisation sur la carte : Bedfordshire

(Voir situation sur carte : Bedfordshire)
Luton

La gare de Luton est une gare ferroviaire anglaise de la ligne du Midlain Main, située à trois minutes du centre commercial au centre-ville de Luton, dans le Bedfordshire.

Elle est mise en service en 1868.

La gare de voyageurs est exploitée par Thameslink.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

La gare est établie à 114 mètres d'altitude sur le Midland Main Line (en) entre les gares de Leagrave et Luton Airport Parkway.

HistoireModifier

La gare de Luton a été construite par le chemin de fer de Midland en 1868 dans le cadre de l'extension de la ligne Saint-Pancras. Depuis quelques années il était connu comme le Midland Road pour le distinguer de la précédente gare de Luton Bute Street, construite sur la ligne GNR de Hertford du Nord à Leighton Buzzard. Pour construire la ligne, un espace public connu sous le nom de « Great Moor » devait être construite. Le reste du terrain a été acheté pour le développement de l'espace public par John Crawley. Ce fut un bon investissement. Au début du XXe siècle la population a presque triplé et la gare est devenue une étape importante pour la ligne. La gare, composée seulement de trois plates-formes a été reconstruite en 1937 et a vu une quatrième plate-forme supplémentaire en 1960, l' électrification des trains dans les années 1980 et une cinquième plate-forme toujours dans les années 1980 pour les services urbains[1].

Ouverture d'EurostarModifier

Dès l'ouverture de l'Eurostar à la gare de Saint-Pancras International, en destination de l'Europe continentale ont été mis aussi à la disposition de Luton ainsi que 67 autres villes du Royaume-Uni, Paris, en France et Bruxelles, en Belgique[2].

InconvénientsModifier

La station est fermée pour des investissements importants à la fois de Network Rail et First Group pour améliorer les installations pour les passagers ainsi que la création de plates-formes plus longues dans le cadre du programme Thameslink. En 2009, la station a été identifié comme l'une des dix stations d'échange les plus pires de catégorie B pour l'évaluation du client et elle doit recevoir 50 millions de livres pour être amélioré[3].

ReconstructionModifier

En 2010 et 2011, un certain nombre d'améliorations ont eu lieu à la station, ces extensions sont incluses aux cinq plates-formes (y compris la suppression du passage à niveau de Barrow) et une nouvelle passerelle[4],[5]. Les extensions de la plate-forme font partie du programme Thameslink et permettent un fonctionnement de 12 voitures à la gare[6]. Pendant ces travaux 2 nouveaux passages supérieurs ferroviaires ont été installés sur la vieille Bedford Road permettant la bonne voie pour les plates-formes prolongées.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

La gare de Luton dispose de deux salles d'attente, de guichets de billets, de toilettes, de services marchands et d'un parking de 669 places. Il est dans la même zone que dans les gares de Luton Airport Parkway et Leagrave.

DesserteModifier

Luton est desservi par Thameslink et East Midlands Trains. À la gare de Luton les trains vont au nord de Bedford, Derby, Melton Mowbray, Corby, Leicester. Les gares de Nottingham, Sheffield et Southbond vont à Londres, l'aéroport de Londres Gatwick, Brighton, Wimbledon et Sutton

Le service de pointe de congé typique de cette station est la suivante :

  • 4 trains par heure à Bedford (exploité par Thameslink).
  • 4 trains par heure à Brighton via la gare de Luton Airport Parkway, Harpenden, St Albans, Londres et l'aéroport de Londres Gatwick (Thameslink).
  • 2 trains par heure à Sutton via Luton Airport Parkway , Harpenden, Saint-Albans, Londres et Wimbledon (Thameslink).
  • 1 train par heure à Corby, Bedford, Wellingborough et Kettering (East Midlands Trains).
  • 1 train par heure à la gare de Londres Saint-Pancras International seulement (East Midlands Trains).

Le service Thameslink dessert plusieurs stations de Londres y compris Farringdon et Blackfiars.

IntermodalitéModifier

Il y avait auparavant un service de navette à la gare de Londres Luton. En septembre 2013, un nouveau service de navettes apparaît.

AccidentsModifier

Accident du 22 décembre 1955Modifier

Le 22 décembre 1955, 2 trains de voyageurs sont entrés en collision à la gare de Luton. Le bilan se porte à 1 mort et 23 blessés. Le premier train a commencé à quitter la gare, mais certains passagers en retard ont tenté de monter à bord. Comme le 1er train n'avait aucun problème, le signaleur a accepté que le 2e train parte. Mais il aurait dû rester car le 1er train aurait dû quitter la gare puis le 2e train serait parti. Le conducteur de train n'ayant pas respecté la règle a fait un freinage d'urgence quand il a vu le signal de danger à 370 m du 2e train, incapable de l'arrêter, il est entrée en collision à la gare de Leicester. Selon l'enquête officielle c'est le conducteur qui est responsable de la collision. Mais les lumières de l'usine de Vauxhall ayant gêné la vision du signal, l'éclairage a été réorganisé à la suite de l'accident[9].

Accident du 25 juin 1976Modifier

Le 25 juin 1976, un train de passagers est entrée en collision avec un autre train de passagers express[10].

Accident du 7 juillet 2005Modifier

Le jour des attentats, les quatre kamikazes ont été vu sur CCTV entrant dans la gare[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. Radford, B., (1983) Midland Line Memories: a Pictorial History of the Midland Railway Main Line Between London (St Pancras) & Derby London: Bloomsbury Books
  2. (en) « Through-fares from 68 UK towns and cities to continental Europe now available on eurostar.com » [archive du ], Eurostar.com (consulté le 28 décembre 2007)
  3. (en) « £50m revamp for worst stations », BBC News, (consulté le 17 novembre 2009).
  4. (en) « Platform Extensions », sur BCM Construction, (consulté le 24 mars 2011)
  5. (en) « Network Change Notice – Luton Station », Network Rail, (consulté le 24 mars 2011)
  6. (en) « Gently does it! Bridge moved in over Easter »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), First Capital Connect, (consulté le 24 mars 2011)
  7. (en) « Access for all as Virgin Trains and Stagecoach upgrades Milton Keynes-Luton Airport coaches », Virgin Trains, (consulté le 7 octobre 2011)
  8. (en) « VT99 Timetable », Virgin Trains / Stagecoach (consulté le 7 octobre 2011)
  9. (en) Ministry of Transport et Brig C A Langley, Report on the Collision at Luton Station, HMSO, (lire en ligne)
  10. (en) Ken Hoole, Trains in Trouble: Vol. 4, Truro, Atlantic Books, (ISBN 0-906899-07-9)

Voir aussiModifier