Ouvrir le menu principal

Gare de Laillé

gare française

Laillé
Image illustrative de l’article Gare de Laillé
Voies et abri de quai de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Guichen
Lieu dit Halte de Laillé
Adresse La Saudrais
35580 Guichen
Coordonnées géographiques 47° 58′ 19″ nord, 1° 44′ 59″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Bretagne
Caractéristiques
Ligne(s) Rennes à Redon
Voies 2
Quais 2
Altitude 21 m
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Laillé

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Laillé

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Laillé

La gare de Laillé est une halte ferroviaire française de la ligne de Rennes à Redon située sur le territoire de la commune de Guichen, en bordure de la Vilaine à mi-distance entre les bourgs de Laillé et Guichen, dans le département d'Ille-et-Vilaine, en région Bretagne.

La halte est mise en service en 1882 par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. C'est une halte de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Bretagne circulant entre Rennes et Messac - Guipry ou Redon.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 21 m d'altitude, la halte de Laillé est située au point kilométrique (PK) 390,697 de la ligne de Rennes à Redon, entre les gares de Bruz et Guichen - Bourg-des-Comptes.

HistoireModifier

 
La halte avec son bâtiment du garde barrière et sa voie unique.

La halte est ouverte en 1882[1] par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest qui a mis en service la ligne le [2]. Elle est établie au passage à niveau de la route menant de Guichen à Laillé, sur le bord de la Vilaine à proximité du pont routier. La compagnie utilise le bâtiment du garde barrière, il ne construit pas de bâtiment voyageurs.

L'environnement de la halte sert de lieu de tournage pour un film[1] de propagande allemand pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le sujet est l'entrée de l'armée dans Moscou, les moyens sont importants[3] et la troupe nombreuse autour de la halte qui n'apparaîtra pas dans le film. À la suite de cet épisode les habitants surnommeront le pont, « pont de moscou »[1].

Près de l'arrêt des habitations va s'édifier au fil des années une petite zone urbaine appelée aujourd'hui le lieu dit Halte de Laillé.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte[4] SNCF, est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre, elle dispose de deux quais avec abris.
L'aménagement de cette halte est géré par la communauté de communes du canton de Guichen depuis 2008, tout comme les deux autres haltes suivantes (Guichen - Bourg-des-Comptes et Saint-Senoux - Pléchâtel)[5].
Bien que ça soit la gare suivante (Guichen - Bourg-des-Comptes) qui porte le nom de Guichen, alors que celle de Laillé s'y trouve également, c'est cette dernière qui est située le plus près du bourg de Guichen.

DesserteModifier

Laillé est desservie[4] par des trains TER Bretagne circulant sur les lignes no 08 Rennes - Messac-Guipry et no 15 Rennes - Redon. Une dizaine de trains s'arrêtent en gare quotidiennement.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Site Pays des vallons de Vilaine, Balades en Pays des Vallons : La halte de Laillé document (consulté le 29 novembre 2010)
  2. Site Roland Arzul, la ligne de Rennes à Redon lire en ligne (consulté le 29 novembre 2010).
  3. Gérard Le Marec, La Bretagne dans la Résistance, Ouest-France, 1983, p. 141 lire en ligne (consulté le 29 novembre 2010).
  4. a et b Site SNCF TER Bretagne, Halte ferroviaire de Laillé lire en ligne (consulté le 28 novembre 2010)
  5. Article d'Ouest France du 3 novembre 2012.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Rennes Bruz TER Bretagne Guichen - Bourg-des-Comptes Messac - Guipry
ou Redon