Ouvrir le menu principal

Halte de Frynaudour

gare française
(Redirigé depuis Gare de Frynaudour)

Frynaudour
Image illustrative de l’article Halte de Frynaudour
La voie, le quai et l'abri de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Plourivo
Coordonnées géographiques 48° 43′ 39″ nord, 3° 07′ 43″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF / CFTA (affermage)
Service TER Bretagne
Caractéristiques
Ligne(s) Guingamp - Paimpol
Altitude 23 m
Historique
Mise en service 1er juillet 1896

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Frynaudour

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Frynaudour

La halte de Frynaudour est une halte ferroviaire française de la ligne de Guingamp à Paimpol, située sur la commune de Plourivo, dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Bretagne. La ligne présente la particularité, d'être exploitée en affermage par la société des Chemins de fer et transport automobile (CFTA), qui permet l'arrêt à la demande pour les haltes de la ligne.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 23 m d'altitude, la halte de Frynaudour est située au point kilométrique (PK) 530.15 de la ligne de Guingamp à Paimpol, entre la gare de Pontrieux et la halte de Traou-Nez, à proximité immédiate du viaduc de Frynaudour.

 
Le quai et la voie en direction de Paimpol. Avant le passage de La Vapeur du Trieux qui ne marque pas l'arrêt ; seuls, les TER assurent cette desserte facultative.

ToponymieModifier

Plusieurs écritures du nom de la halte apparaissent au fil du temps : Frinandour[1] ou Frinaudour et plus récemment Frynaudour. Ces variations ont pour origine l'histoire du site sur lequel est établie la halte. Une ancienne seigneurie de « Frinaudour ou Frinandour » possédait un château au confluent du Leff et du Trieux[2]. En 1867, dans son itinéraire de la France, Adolphe Laurent Joanne indique sur ce site « les ruines d'une forteresse nommée Frinaudour, ou mieux Frinandour »[3] (Frinandour: francisation d'une locution bretonne: "Fri-an-daou-dour" ('Le Nez des deux Eaux'), en référence à la confluence du Leff et du Trieux à cet endroit.)

HistoireModifier

En 1896, un décret du ministre des Travaux publics donne son existence légale à la halte de Frynaudour. Elle est mise en service le 1er juillet 1896[4].

Depuis 1963, la ligne est exploitée en affermage par la société des Chemins de fer et transport automobile (CFTA).

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte[5] SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG), disposant d'un quai avec abri. L'arrêt est facultatif, ce qui permet la descente et la montée à la demande en indiquant son intention au conducteur du TER ou en lui faisant signe si on est sur le quai[6].

DesserteModifier

Frynaudour est desservie[5] par des trains TER Bretagne par des trains TER Bretagne qui toute l'année effectuent des missions entre les gares de Guingamp et Paimpol.

IntermodalitéModifier

Elle permet l'accès aux berges du Leff et du Trieux.

Notes et référencesModifier

  1. plourivo.fr, « En 1896, le ministre des Travaux publics décréta la création de la halte de Frinandour ». dans Souvenirs du XXe siècle : Le train à vapeur, lire (consulté le 1er août 2011)
  2. Arthur Le Moyne de La Borderie, Barthélemy Pocquet, Histoire de Bretagne, volume 3, J. Floch, 1972 p. 87 extrait (consulté le 1er août 2011)
  3. Adolphe Laurent Joanne, Itinéraire général de la France : Bretagne, L. Hachette, 1867, p. 421 intégral (consulté le 1er août 2011).
  4. Jean-Pierre Nennig, Le chemin de fer de Bretagne Nord, JPN éditions, 2010 (ISBN 2-9519898-6-5) p. 221
  5. a et b Site SNCF TER Bretagne, Informations pratiques sur les gares : Halte ferroviaire de Frynaudour lire en ligne (consulté le 10 septembre 2010).
  6. Des trains pas comme les autres, dans Flâneur d'Argoat un pays à partager, n° 8, édition Argoat-Goëlo, été 2010, p. 6 lire en ligne (consulté le 15 septembre 2010)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Paimpol Traou-Nez TER Bretagne Pontrieux Guingamp