Gare de Francardo

gare française

Francardo
Image illustrative de l’article Gare de Francardo
Gare de Francardo
Localisation
Pays France
Commune Omessa
Coordonnées géographiques 42° 24′ 16″ nord, 9° 11′ 36″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire CTC
Exploitant CFC
Service Train Grande Ligne
Caractéristiques
Ligne(s) Bastia à Ajaccio
Voies 2 (+voie de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 267 m
Historique
Mise en service 1er février 1888
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Francardo
Géolocalisation sur la carte : Corse
(Voir situation sur carte : Corse)
Francardo
Géolocalisation sur la carte : Haute-Corse
(Voir situation sur carte : Haute-Corse)
Francardo

La gare de Francardo est une gare ferroviaire française de la ligne de Bastia à Ajaccio (voie unique à écartement métrique), située sur le territoire de la commune d'Omessa, dans le département de Haute-Corse et la Collectivité territoriale de Corse (CTC).

Construite par l'État, elle est mise en service en 1888 par la Compagnie de chemins de fer départementaux (CFD). C'est une gare des Chemins de fer de la Corse (CFC), desservie par des trains « grande ligne ».

Situation ferroviaireModifier

Établie à 267 mètres d'altitude, la gare de Francardo est établie au point kilométrique (PK) 54,6 de la ligne de Bastia à Ajaccio (voie unique à écartement métrique), entre les gares de Ponte-Leccia et de Soveria (s'intercalait la halte fermée d'Omessa).

C'est une gare d'évitement avec une deuxième voie pour le croisement des trains. Elle dispose également d'une voie de service en impasse le long de l'ancienne halle à marchandises.

HistoireModifier

Construite par l'État, la « station de Francardo » est mise en service le 1er février 1888 par la Compagnie de chemins de fer départementaux (CFD) lors de l'ouverture à l'exploitation de la section de Bastia à Corte du chemin de fer d'Ajaccio à Bastia[1]. Des travaux ont été nécessaires pour la construction de chemins permettant la desserte de Aïti, les communes des cantons de Saint-Laurent et de Morosaglia, et Prato[2]. Il est à noter que la gare de Francardo tient une place prépondérante dans le roman Le Saut oblique de la truite (éditions Phébus, 2017) de l'écrivain français Jérôme Magnier-Moreno sur la couverture duquel elle est d'ailleurs représentée[3],[4].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare CFC, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet ouvert du lundi au vendredi et fermé les samedis dimanches et jours fériés[5].

Des passages planchéiés permettent la traversée des voies et l'accès aux quais.

DesserteModifier

Francardo est desservie par des trains CFC « grande ligne » de la relation Bastia - Ajaccio ou Corte[6].

IntermodalitéModifier

Un parking pour les véhicules y est aménagé.

Patrimoine ferroviaireModifier

Outre le bâtiment voyageurs d'origine, l'ancienne halle à marchandises est toujours présente[7].

Notes et référencesModifier

  1. « Chemin de fer de Bastia à Corte », dans Rapports et délibérations - Corse, Conseil général, 1889/09, p. 68 intégral (consulté le 7 septembre 2013).
  2. « Ligne d'Ajaccio à Bastia : Station de Francardo », dans Rapports et délibérations - Corse, Conseil général, 1888/09, p. 165 intégral (consulté le 7 septembre 2013).
  3. Carole Guelfucci, « Le Saut oblique de la truite », Blog Racines Corses,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  4. (co) Marina Chovin, « Le Saut oblique de la truite », Arritti,‎ (lire en ligne)
  5. Les gares: téléphones et horaires, sur le site cf-corse.fr, consulté le 23 août 2013.
  6. Les horaires des trains, sur le site .cf-corse.fr, consulté le 23 août 2013.
  7. Site garecorse : Francardo (consulté le 7 septembre 2013).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Bastia Ponte-Leccia Train Grande Ligne Soveria Ajaccio
ou Corte