Ouvrir le menu principal

Forcalquier
Image illustrative de l’article Gare de Forcalquier
Ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Forcalquier
Adresse Ave. de l'Amiral Thierry d’Argenlieu
04300 Forcalquier
Coordonnées géographiques 43° 57′ 20″ nord, 5° 46′ 30″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Commune de Forcalquier
Caractéristiques
Ligne(s) Forcalquier à Volx
Quais 1
Altitude 519 m
Historique
Mise en service
Fermeture
(voyageurs)

(marchandises)
Architecte PLM

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Forcalquier

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Forcalquier

La gare de Forcalquier, est une gare ferroviaire française de la ligne de Forcalquier à Volx, située sur le territoire de la commune de Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Mise en service en 1890 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), elle est fermée en 1934 aux voyageurs et en 1956 aux marchandises.

Le bâtiment voyageurs d'origine est toujours présent sur l'Avenue de l'Amiral Thierry d’Argenlieu construite sur la plateforme ferroviaire.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 519 mètres d'altitude, la gare de Forcalquier était située au point kilométrique (PK) 0,2 de la ligne de Forcalquier à Volx, avant la gare de Mane dont elle était séparée par le viaduc des latins et le tunnel de Mane.

HistoireModifier

 
Entrée en gare de Forcalquier

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Plan Freycinet prévoyait une liaison ferroviaire vers toutes les préfectures et sous-préfectures de France. La ligne de Lyon à Marseille par Grenoble et Sisteron, en cours d'achèvement, passait légèrement à l'est de Forcalquier, le long de la Durance. Il existait par ailleurs une ligne reliant Avignon à Apt par Cavaillon. Cette ligne fut donc prolongée vers l'est, mais, pour des raisons de terrain, elle ne monta pas à Forcalquier, mais resta dans la vallée de la Largue jusqu'à Volx, où elle se raccordait à la ligne de la Durance. Une antenne fut donc établie de la gare de Volx jusqu'à la ville de Forcalquier.

La déclaration publique de la ligne a lieu en 1881[1], la construction ne s'achève qu'au début du XXe siècle, l'ouverture ayant lieu le [2].

En 1929, les trains les plus rapides mettaient 9 minutes pour relier Forcalquier à Mane (4 kilomètres environ), et 16 minutes pour parcourir le trajet de Forcalquier à Saint-Maime - Dauphin (7 kilomètres environ)[3].

La ligne ferme au trafic des voyageurs, semble-t-il en 1933[4], fermeture rendue définitive le 2 octobre 1938[2].

Dès la fin des années 1930, la ligne est progressivement « coordonnée », c'est-à-dire limitée au trafic marchandises, puis fermée, d'abord entre Apt et Saint-Maime, puis entre Cavaillon et Apt, et enfin sur le tronçon restant. La dépose des rails intervient dans les années 1960.

Patrimoine ferroviaireModifier

L'ancien bâtiment voyageurs, construit par le PLM en 1890, est racheté par la commune qui l'utilise pour plusieurs activités au fil du temps : locaux des services de l'Équipement, école de musique, dojo et aussi bureau de vote. Le viaduc et une partie du tracé de la ligne sont utilisés par la route départementale 4100.

Notes et référencesModifier

  1. État français, Bulletin des lois de la République française, imprimerie nationale, 1881, p. 66 lire (consulté le 08/10/2009).
  2. a et b Site Lachenal, infos gares de France, lire (consulté le 08/10/2009).
  3. Selon l'indicateur Chaix dont un tableau est reproduit par Gibert et Banaudo, op. cit., p. 135
  4. Gibert et Banaudo, op. cit., fournissent cette date, mais en l'aggrémentant d'un point d'interrogation dans le tableau récapitulatif en fin de volume

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier